Jeudi 21 juin 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le 1er Ministre suédois en visite à Washington

Par Kristen Collie | Publié le 07/03/2018 à 17:00 | Mis à jour le 13/04/2018 à 10:05
Photo : Stefan Löfven et son homologue américain Donald Trump lors de la rencontre bilatérale entre la Suède et les Etats-Unis. ©Henrik Montgomery/TT
Stefan Löfven et son homologue américain Donald Trump lors de la rencontre bilatérale entre la Suède et les Etats-Unis. ©Henrik Montgomery/TT

Décrite comme un "grand pays" et un "grand allié" par Donald Trump, la Suède, à travers la visite de Stefan Löfven, a rencontré son homologue américain ce mardi 6 mars à Washington. Au programme, la taxe sur l’acier et l’aluminium et des sujets plus globaux comme la croissance, l’innovation ou encore le sujet sensible de l’immigration.

La Suède est le 4ème des 5 pays nordiques à arranger cette visite d’Etat. Elle est surtout le premier membre de l’Union Européenne à engager cette rencontre bilatérale depuis l’annonce, la semaine dernière par Donald Trump, de sa mesure protectionniste de taxe sur l’acier et l’aluminium. Cette mesure était d’ailleurs au cœur du débat puisqu’elle impacterait directement et à grande échelle les entreprises européennes et suédoises. Stefan Löfven n’a d’ailleurs pas manqué de le préciser : "Augmenter les tarifs sur l’acier et l’aluminium nous nuira à tous sur le long terme… je soutiens bien entendu les efforts de l’Union Européenne pour parvenir à un commerce avec moins d’obstacles."

"La Suède a un évident problème avec l’immigration"

Louant la Suède comme un "grand pays" et un "grand allié", Donald Trump n’a cependant pas hésité à pointer du doigt les problèmes liés à l’immigration : "J’étais l’un des premiers à le dire. Vous avez un problème avec l’immigration." Tout en poursuivant sur une note plus positive et / ou sarcastique : "Mais je sais que le problème va doucement et, espérons-le, rapidement disparaître."

©Thomas Enquist / Swedish Embassy USA Visite Löfven aux USA
©Thomas Enquist / Swedish Embassy USA


Des propos qui n’ont pas forcément plu au 1er ministre suédois, qui a tenu à mettre un point d’honneur sur la capacité de son pays à faire face à ses problèmes internes : "La Suède a ses propres défis nationaux, cela ne fait aucun doute, mais nous avons de bonnes bases pour y faire face, notamment avec une économie forte et une baisse du chômage". 

Connivence autour de la question nord-coréenne

Les deux leaders ont longuement évoqué le statut de la Corée du Nord. Malgré la récente ouverture aux négociations de Kim Jong-Un, ils s’accordent pour qualifier la situation de "très dangereuse" tout en mettant un point d’honneur sur l’importance du dialogue. En accord avec son homologue suédois, Donald Trump s’est félicité de cette entente : "La Suède sera toujours d’une grande aide… ce sont de grands et de très compétents amis."

Kristen Collie, 7 mars 2018
 

Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
0 CommentairesRéagir

Communauté

EDUCATION

Et si demain, j'enseignais en Suède ?

De nombreuses familles françaises sont expatriées à l'étranger. Or, qui dit familles dit aussi enfants... Mais comment les professeurs dans les écoles françaises à l'étranger vivent leur expat...

Que faire à Stockholm ?

SOCIÉTÉ

Les charmantes festivités de Midsommar

Cette année c'est le vendredi 22 juin qu'il faudra célébrer Midsommar. Lors de cette fête, toute la Suède danse sous les mâts dressés dans la plupart des jardins, lieux publics ou parcs nationaux.

Sur le même sujet