Samedi 18 août 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Epiphanie en Suède – Trettondag Jul

Par Mirsada Djulbic | Publié le 04/01/2018 à 07:00 | Mis à jour le 23/04/2018 à 12:16
Photo : tous droits réservés
Epiphanie en Suède Trettondag Jul

Le mois de janvier égraine déjà ses premiers jours. Le parfum des sapins de Noël même un peu défraichis, embaume toujours l’intérieur chaleureux des maisons, se mêlant à la cannelle et au gingembre des pepparkakors, faisant durer encore un petit peu le souvenir de la magie des fêtes de fin d’année.

Nous voilà arrivés au 13ème jour après Noël (Trettondag jul) ou le jour de l’Epiphanie. L’Epiphanie est traditionnellement fixée le 6 janvier et dans le calendrier suédois c’est même en "röd dag" (jour rouge, jour férié).
Dans la plupart des autres pays, l’Epiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie incarné dans le monde et qui reçoit à Bethléem la visite des trois rois mages, Gaspar, Melchior et Balthazar chargés des cadeaux pour l’enfant divin, d’où le nom de la fête - le jour des rois. Une réforme a transféré la fête au premier dimanche de janvier. Diverses coutumes sont observées à cette occasion. En France, depuis le Moyen Âge on partage une galette des rois cachant une fève. 

En Suède l’Epiphanie a toujours lieu le 6 janvier et bien que cela soit férié on ne s’entoure plus de traditions particulières. Selon la légende médiévale et jusqu’au 19ème siècle, des processions musicales formées de garçons "Staffansångare" se déplaçaient de village en village et ce dans tous les pays nordiques où ils apportaient joie et gaité en proposant des spectacles.

Les Staffansångare sont probablement les précurseurs des "garçons aux étoiles", stjärngossar qui sont aujourd’hui associés à la Sainte-Lucie en décembre.

Knut kör julen ut
Photo : Mirsada Djulbic


Enfin, l’Epiphanie marque le point final des fêtes de Noël. Mais là encore, une particularité suédoise apparait. Peut-être à cause d’un parfum de nostalgie, les Suédois préfèrent prolonger les festivités d’une semaine. Ils gardent en effet leur beau sapin jusqu’au 13 janvier, jour de la Saint-Knut.

La Saint-Knut arrive donc le 20ème jour après Noël, ce qui donne en suédois Tjugondag Knut. La légende raconte que c'était la grande fête viking du solstice d’hiver qui tombait le 13 janvier. Quoi qu’il en soit, les familles suédoises dépouillent leur sapin à la Saint-Knut. Les enfants et les amis se réunissent pour enlever toutes les décorations du sapin, pour prendre un gouter et enfin sortir l’arbre de Noël dehors.

On peut même entendre des rimes : ’’Knut kör julen ut’’ ou ’’Tjugondag Knut kör julen ut’’ ce qui veut dire Knut chasse Noël.

Mirsada DJULBIC, 4 janvier 2018

20170416_114234

Mirsada Djulbic

Française originaire de Bosnie-Herzégovine. Après ma vie dans les Balkans et 24 ans dans la douceur angevine, les voiles de ma barque m'ont emmenée en Scandinavie. Je suis passionnée par l'Art, l'Histoire, les traditions scandinaves, la mer et l'écriture
0 CommentairesRéagir

Communauté

OFFRE D'EMPLOI

Offre de stage pour la rentrée 2018

Vous aimez la Suède et souhaitez travailler dans le journalisme ? Le petit journal Stockholm recherche deux stagiaires assistant.e.s de rédaction pour la rentrée 2018.