Jeudi 4 mars 2021
Stockholm
Stockholm

PÅ SVENSKA - L’expression du mois de février

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 19/02/2017 à 23:50 | Mis à jour le 20/02/2017 à 09:39

 

 

Tous les mois, lepetitjournal.com/stockholm décrypte pour vous une expression suédoise pas piquée des hannetons !

 

 

 

 

Avec ses trois jours de faste (fastlagen), son fläsksöndag (dimanche gras), son bullamåndag (lundi des petits pains), son fettisdagen (mardi gras) et sa chandeleur, février, dans une époque lointaine, préparait ainsi le temps des privations et du jeûne allant jusqu'à Pâques. 

C'est donc en l'honneur des crêpes et du semla, dont l'étymologie latine est simila (farine), que nous avons choisi un petit florilège d'expressions ayant pour thème : la farine et le meunier.

  • Att ha rent mjöl i påsen (ça s'écoute ici)

Se traduit par ?avoir de la farine blanche dans son sac?. C'est une vieille expression suédoise. Par temps de disette, il n'était pas rare de rallonger la farine de blé avec les restes des enveloppes du grain voire même avec de l'écorce d'arbre moulue. Le meunier honnête ne mélangeait pas sa farine de blé avec une autre. moins fine, on pouvait lui faire confiance.
De nos jours, toujours employée, l'expression signifie simplement "n'avoir rien à cacher".

  • Först till kvarn får först mala (à l'oreille, ça donne ça

Se traduit par "le premier arrivé au moulin peut moudre son grain en premier". La deuxième partie de l'expression, obsolète, a disparu de l'usage courant. Vous n'aurez plus d'excuse, lorsqu'une entreprise aura recours à cette expression, vous saurez qu'il faudra se presser pour profiter de l'offre proposée, car il n'y en aura pas pour tout le monde !

  • Då blir det andra bullar (version sonore )

Se traduit par "alors ça devient d'autres petits pains". En clair, il va y avoir du changement, un nouvel ordre... Mais pas forcément de nouvelles viennoiseries !

  • Det blir pannkaka av det (pour écouter, c'est ici)

Se traduit par "ça va nous faire des crêpes !". L'expression n'annonce nullement galettes ou crêpes au repas, mais plutôt que la situation risque de finir en catastrophe.

 

Sylvie HERMODSSON (www.lepetitjournal.com/stockholm) 20 février 2017

Photo: Frédéric Bisson

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Stockholm ?

PORTRAIT

Antoine Le Padan fondateur de "Créateurs engagés"

Vous souhaitez vous investir dans un projet environnemental, durable mais avez besoin d’aide pour vous lancer ? Le petitjournal.com Stockholm s’est entretenu avec Antoine Le Padan, entrepreneur ...

Expat Mag

Budapest Appercu
ANIMAUX

Les chiens ont conscience de leur corps : révolution de l’éthologie ?

Les chiens ont conscience de leur corps. C’est ce que montre une étude réalisée par des éthologues hongrois. Il semblerait que le meilleur ami de l’homme ait encore des secrets à révéler.

Sur le même sujet