Lundi 28 mai 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Djurgårdens IF – Hammarby IF, le volcanique derby de Stockholm

Par Kristen Collie | Publié le 02/05/2018 à 17:00 | Mis à jour le 02/05/2018 à 17:00
Photo : Malgré la défaite de leur équipe 2-1, les supporters de Djurgårdens ont fait le show en tribune. ©Louisa Karmoudi
Malgré la défaite de leur équipe 2-1, les supporters de Djurgårdens ont fait le show en tribune. ©Louisa Karmoudi

Dans le cadre de la 6ème journée d’Allsvenskan, la Tele 2 Arena a été le théâtre du célèbre et éruptif derby de Stockholm. Une confrontation à la dimension et au contexte particuliers entre Djurgårdens et Hammarby, deux clubs rivaux et prétendants au titre. Comme prévu, le derby s’est avéré explosif tant dans les tribunes que sur le terrain.

Une odeur de soufre s’est emparée de la Tele 2 Arena de Stockholm ce dimanche 29 avril. Loin d’être une terre volcanique, la Suède a paradoxalement vu deux de ses volcans entrer en éruption de manière simultanée. La métaphore est poussée mais illustre bien l’ambiance de feu dépeinte lors de ce derby de Stockholm entre Djurgårdens et Hammarby. Une confrontation mythique entre deux des clubs suscitant le plus de passion et de ferveur dans le Royaume.

 

Imposer son hégémonie

Au-delà de la dimension sportive, tout l’enjeu de cette rencontre est d’imposer son hégémonie sur la capitale. C’est une question de fierté. Le vainqueur en sortira triomphant et le perdant humilié. Voilà pourquoi les derbys ont une saveur si particulière, surtout en Suède où la ferveur liée au football n’a rien à envier aux autres pays du vieux-continent. Plus qu’une dimension historique, ce derby a également une dimension culturelle et sociale. D’un côté, Hammarby, le traditionnel club du quartier de Södermalm et des classes populaires, réputé pour la chaleur de ses supporters. De l’autre, Djurgårdens, l’un des plus prestigieux clubs suédois aux 11 titres de champions dont le bastion se trouve à Östermalm et traditionnellement lié aux classes plus aisées.

 

Une nuée ardente s’est emparée de la Tele2 Arena. Entre pyrotechnie, banderoles et « tifo », les Bajen (supporters d’Hammarby) ont été fidèles à leur réputation. ©Louisa Karmoudi
Une nuée ardente s’est emparée de la Tele2 Arena. Entre pyrotechnie, banderoles et "tifo", les Bajen (supporters d’Hammarby) ont été fidèles à leur réputation. ©Louisa Karmoudi

 

Hammarby fidèle à sa position de leader

Alors qu'une nuée ardente aux couleurs d'Hammarby plane au-dessus du terrain, l'arbitre siffle le début de ce légendaire derby de Stockholm. L'ambiance volcanique due à l'exceptionnelle présence des deux Kop pousse les joueurs à se transcender. La première éruption viendra des Bajen grâce au but éclair du milieu Tankovic, qui dès la deuxième minute de jeu reprend victorieusement de la tête un centre millimétré de l'homme en forme du moment, Hamad.

 

Contraste saisissant entre la joie du buteur, Tankovic, et le désarroi du légendaire gardien de Djugardens, Andreas Isaksson. ©Louisa Karmoudi
Contraste saisissant entre la joie du buteur, Tankovic, et le désarroi du légendaire gardien de Djugardens, Andreas Isaksson. ©Louisa Karmoudi

 

Menés 1-0, les coéquipiers du légendaire gardien suédois, Andreas Isaksson (133 sélections avec la Suède), peinent à réagir. Pire, ils semblent impuissants face à une équipe d'Hammarby qui temporise bien en faisant tourner le ballon. Cette première mi-temps se joue à un rythme intense sans véritablement amener d'actions dangereuses. Prévisiblement, le spectacle se trouve surtout dans les tribunes où les deux Kop se rendent coup pour coup à base de chants, tifos et de pyrotechnie en tout genre. 1-0 pour Hammarby à la mi-temps.

 

Jiloan Hamad, fer de lance offensif d’Hammarby et meilleur buteur d’Allsvenskan avec 5 buts. ©Louisa Karmoudi
Jiloan Hamad, fer de lance offensif d’Hammarby et meilleur buteur d’Allsvenskan avec 5 buts. ©Louisa Karmoudi

 

Entre espoir et désillusion

A l'image de son début de saison, les Bajen d'Hammarby se montrent souverains en ce début de deuxième mi-temps. Devant au tableau d'affichage, les coéquipiers d'Hamad ne prennent pas de risque et se contentent d'évoluer en contre. En face, Djurgården se montre certes plus tranchant mais continue de faire preuve d'une inquiétante stérilité offensive. Leur salut ne viendra qu'à la 77ème minute suite à un pénalty très discutable transformé par l'entrant Kevin Walker. Le stade entre à nouveau en ébullition et contre toute attente les coéquipiers d'Isaksson reviennent au score. 1-1.

 

Toujours au milieu d’une nuée ardente, l’ambiance est incroyablement tendue en cette fin de match. ©Louisa Karmoudi
Toujours au milieu d’une nuée ardente, l’ambiance est incroyablement tendue en cette fin de match. ©Louisa Karmoudi

 

A dix minutes du terme, le match s'emballe. Djurgården ne se satisfait pas de ce match nul et met la pression sur son adversaire qu'il n'a plus battu depuis 2008. A force de trop attaquer, le club de la capitale finit par se brûler les ailes. A la 91ème minute, les Bajen initient une contre-attaque et en trois passes l'attaquant entré 30 minutes plus tôt, Pa Amat Dibba, vient crucifier Andreas Isaksson d'un subtil lob. Le dénouement est cruel pour les joueurs de Djurgården mais cette victoire d'Hammarby est amplement méritée. 2-1 score final. Cela fait maintenant 10 ans que l'actuel leader du championnat exerce son hégémonie sur ce derby de Stockholm.

 

 

Classement d’Allsvenskan à l’issue de cette 6ème journée :

Classement Allsvenskan championnat suédois
Kristen Collie

Kristen Collie

Franco-britannique diplômé d’un Master en Histoire sciences et techniques et étudiant en Master de journalisme sportif à l’Ecole du journalisme de Nice. Féru d'Histoire, de sports et de Scandinavie.
0 CommentairesRéagir

Communauté

EDUCATION

Étudiez avec nous ! Stockholm, ville cosmopolite ouverte sur le monde

Pour obtenir un master de première classe, pour étudier en présence de prix Nobel, pour se faire des amis et construire un réseau mais aussi pour trouver un équilibre unique entre ville et campagne...

Vivre à Stockholm

DIPLOMATIE

Un manuel pour faire face aux situations de crises ou de guerre

On vous en parlait déjà dans nos colonnes le 17 janvier dernier, c'est maintenant une réalité : l’Agence suédoise de la sécurité civile MSB (Myndigheten För Samhällsskydd och Beredskap) compte envoyer

Sur le même sujet