Dimanche 27 mai 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

456 actrices mais une seule voix contre le harcèlement sexuel

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 13/11/2017 à 10:00 | Mis à jour le 13/11/2017 à 10:03
456 actrices - tribune abus et protestation

Près de cinq cents actrices suédoises, élevant leurs voix à l'unisson, se sont réunies dans une tribune anonyme pour dénoncer les agressions sexuelles dont elles ont été les témoins ou les victimes.

 

#metoo, #balancetonporc, #tystnadtagning

Cet appel fait suite au vent de protestation que le hashtag #metoo a initié dans le reste du monde. Cependant, à la différence des dénonciations ciblées des autres actrices, les comédiennes suédoises ont opté pour une accusation massive et anonyme, aussi bien pour les victimes que pour les coupables.

L'appel paru dans le journal suédois Svenska Dagbladet et publié jeudi 9 novembre exige que les acteurs ainsi que les employeurs cessent d'employer et de protéger des délinquants sexuels. Elles prônent la tolérance zéro face à l'abus et la violence sexuelle.

La tête haute, elles énumèrent ainsi : "Régisseurs, vous avez échoué. Producteurs, vous avez échoué. Sociétés de production, vous avez échoué. Réalisateurs de cinéma, vous avez échoué. Politiciens, vous avez échoué. Il vous appartient de veiller à ce que personne ne soit sexuellement vulnérable dans le milieu du travail ».

Plusieurs histoires anonymes sont racontées dans le journal, toutes graves et choquantes. Toutes reflètent le même écoeurement face à l'impunité des comportements sexistes et maltraitants.

 

Nous savons qui vous êtes
"Nous savons qui vous êtes.", #tystnadtagning (tournage silencieux)

 

L'anonymat pour parler haut et fort

Parmi les 456 noms unis derrière la pétition dans le journal suédois Svenska Dagbladet se trouvent les actrices Sofia Helin (série Le Pont), Lena Endre (films Millenium), Eva Röse (série Maria Wern), Mia Skäringer (série Solsidan), Alexandra Rapaport (La Chasse) et Marie Robertson (Real Humans), Marie Göranzon, Helena Bergström... Les signataires ne veulent pas en dire plus. "Nous parlons d'une seule voix et ne commenterons pas le contenu de l'article, un non est un non-respect!". 

La ministre de la culture, Alice Bah Kuhnke, choquée et en colère a réagi immédiatement et exige que les institutions telles le Théâtre dramatique de Stockholm longtemps dirigé par Ingmar Bergman, le Théâtre national et l'Opéra royal agissent sans attendre.

Les actrices, elles reprendront certainement la parole si rien ne change, et gageons-le, cette fois-ci avec des noms.

 

Anne Donguy, 13 novembre 2017

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

EDUCATION

Étudiez avec nous ! Stockholm, ville cosmopolite ouverte sur le monde

Pour obtenir un master de première classe, pour étudier en présence de prix Nobel, pour se faire des amis et construire un réseau mais aussi pour trouver un équilibre unique entre ville et campagne...

Vivre à Stockholm

DIPLOMATIE

Un manuel pour faire face aux situations de crises ou de guerre

On vous en parlait déjà dans nos colonnes le 17 janvier dernier, c'est maintenant une réalité : l’Agence suédoise de la sécurité civile MSB (Myndigheten För Samhällsskydd och Beredskap) compte envoyer