Dimanche 23 septembre 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LIGHTHOUSE, AU SOMMET DU FULLERTON : UN ITALIEN CLASSIQUE ET CHIC

Par Michèle Thorel | Publié le 30/08/2018 à 14:00 | Mis à jour le 30/08/2018 à 14:00
The Lighthouse, RESTAURANT ITALIEN, SINGAPOUR

 

Comme au sommet d’un phare (lighthouse), la vue à 180 degrés sur la baie démultiplie le plaisir de la table. Décor sobre et élégant dans une vaste salle claire et aérée, accueil poli, service prévenant, avec cette déférence stylée propre au Fullerton : on ne peut pas se tromper en venant ici, on en a la conviction immédiatement.

 

La cuisine du chef Carlo Marengoni fait honneur à la tradition italienne bourgeoise et familiale excellemment exécutée, sans facétie fantaisiste mais avec le goût franc des ingrédients justes : sauce tomate dense, à la saveur de tomate intense et parfumée, des pâtes issues de mélanges blé/semoule en proportion variable et de formes spécifiques selon chaque plat : chef Carlo nous donne un condensé vibrant de l’importance vitale de choisir les qualités et formes adéquates de pâtes sous peine de malédiction éternelle!

Beaucoup de légumes moelleux et… al dente comme les pâtes, souvent cuits à la vapeur ou légèrement poêlés.

Huile d’olive extra vierge de Lombardie, terre d’origine de chef Carlo, douce, nappante et subtilement poivrée, servie individuellement pendant le repas, comme il se doit.

2 menus déjeuner 2 plats ($39) et 3 plats ($49), café/thé inclus. Choix significatif et mets haut de gamme.

2 menus de la Cena, dits “dégustation” le soir, 4 plats ($108) et 5 plats ($128).L’appellation est peut-être discutable car ils proposent de choisir dans une liste à peine plus fournie qu’à midi. Nonobstant, tout est excellent.

Et disponible à la carte également.

Entrées ou antipastis mémorables : 

exquise Burrata, tomate coeur de boeuf et pesto maisonqui est une merveille aromatique ($31 à la carte); bouillon clair de crustacés, poireaux et céleri($28), saveur pleine, riche : sain, simple et bon! 

Plats tous bons, voire très bons. A retenir en particulier :

le cabillaud cuisson lente, espuma (émulsion) de citron et crème fleurette, épinards sautés ($48); l’agneau en croûte de lard maigre et pistaches concassées, choux rouge de printemps braisé et purée d’aubergines ($58), filet de boeuf grillé (parfaitement), courgettes sautées et purée de pommes de terre “comme celle de nos grands-mères! Avec des morceaux, du goût et de la tenue.

 

RESTAURANT ITALIEN
The Lighthouse - Crusted Red Snapper, Romanesco, Cauliflower Puree

Pâtes… et Risotto… et Gnocchi! Ah! Il faudrait tous les goûter. On craque pour tout, mais plus encore pour :

Paccheri pasta,  ragout de boeuf (Wagyu d’Australie) braisé avec tomates (en morceaux) et ricotta ($28) : la plénitude du wagyu en sauce s’infiltre dans les tubes de paccheri. Risotto au Parmesan Vacca Rossa(extra premium exceptionnel!) et vinaigre balsamique ($28) qui donne au riz une noblesse incomparable. Gnocchi au ragout de pigeon et fèves ($30) : même pour ceux qui ne sont pas amateurs de la spécialité de pomme de terre. Spaghettone, sauce crustacés et crevettes rouges ($33) : texture onctueuse idéale pour tenir “enlacés” ces spaghetti un peu plus épais; pointe épicée sur les crevettes. Capellini Aragosta ($38) ou cheveux d’ange, homard extraordinairement tendre et joliment décortiqué.

 

RESTAURANT ITALIEN SINGAPOUR
The Lighthouse - Angel Hair Pasta with Maine Lobster

 

Les desserts demeurent dans le registre ultra classique… mais peut-on s’en plaindre? Ils sont éternellement délicieux, rassurants, réconfortants.

Le Tiramisu… imparrable ($22); la Cassata (à la ricotta), glace vanille avec chocolat et nougatine ($22), Meringata Di Fragole ($22), sorte de vacherin avec une purée de fraises fraiches; l’inmanquable Lava cake ou Tortino Caldo Di Fondente ($24), servi chaud, à la texture parfaitement coulante dedans et croustillante dehors (chocolat noir Guanaja), nappé de caramel (on s’en passerait ici), glace à la vanille et compote d’orange pour équilibrer l’explosion plutôt (trop) sucrée de l’ensemble.

 

Si l’on a envie de se pauser calmement, de se repaître de ses souvenirs en Toscane, c’est un lieu idéal. Déjeuners professionnels, dîners romantiques, entre amis mais en petit comité : tout se prête à l’échange, la communication et le repos. Aucune extravagance culinaire. On ne vient pas ici pour être surpris; plutôt pour être rassuré. 

La terrasse ou roof-top juste au-dessus est un atout bien attrayant pour prendre l’apéritif, le café, un cocktail ou juste une bière. C’est joliment décoré, intimiste, et la vue… est ici à 360!

 

LIGHTHOUSE - The Fullerton Hotel - T : 6877 8933 - Mrt : Raffles Place

Nous vous recommandons

Michele

Michèle Thorel

Gourmande, gourmet, curieuse des gens, des odeurs, des couleurs, des saveurs. Fitness Pilates et Life coach. Traductrice et pianiste. Responsable marketing et communication dans une ancienne vie, dans l’agro-alimentaire, évidemment.
0 Commentaire (s)Réagir