TEST: 2288

Elargissement des zones non-fumeur à Singapour

Par Catherine Zaccaria | Publié le 09/03/2022 à 15:00 | Mis à jour le 09/03/2022 à 15:00
zones non fumeur singapour

A partir du 1er juillet 2022, il sera interdit de fumer dans tous les parcs publics et sur 10 plages de Singapour. 

Cela a été annoncé par la ministre d'État chargée du développement durable et de l'environnement, Amy Khor, lors des débats du comité des crédits le 7 mars.

 

Interdiction de fumer dans plus de lieux publics

L’interdiction de fumer de Singapour sera étendue à partir du 1er juillet pour couvrir davantage de zones, y compris tous les parcs et jardins publics, 10 plages de loisirs et des sites gérés par l'agence nationale de l'eau PUB.

L’interdiction de fumer sera également appliquées à proximité des canaux, des rivières et dans les zones proches de grands drains.

L'interdiction a été étendue pour protéger Singapour contre les effets nocifs de la fumée passive, a déclaré le Dr Khor.

Actuellement, l'interdiction de fumer de Singapour couvre des lieux tels que les parcs de quartier dans les lotissements privés et publics, les réservoirs et les réserves naturelles.

Il est également interdit de fumer sous les passerelles abritées, les zones à moins de 5 m d'un arrêt de bus et sous les ponts.

Mais avec l'expansion, il sera interdit de fumer à partir de juillet dans le reste des parcs et jardins publics gérés par le National Parks Board (NParks), ainsi que dans les sites gérés par l'agence nationale de l'eau (PUB).

Les 10 plages où vous ne pourrez plus fumer :

Changi Beach, East Coast Beach, West Coast Beach, Sembawang Beach, Pasir Ris Beach, Punggol Beach, Beach areas on Coney Island, Siloso Beach, Tanjong Beach and Palawan Beach on Sentosa

Entrée en vigueur en douceur

Une période d’adaptation de trois mois durera de juillet à septembre. Des avertissements seront donnés pendant cette période et l'application entrera en vigueur le 1er octobre 2022.

Les contrevenants seront passibles d'une amende de 200 dollars singapouriens, ou jusqu'à 1 000 dollars singapouriens s'ils sont reconnus coupables par un tribunal.

Cette interdiction de fumer, administrée par l'Agence nationale pour l'environnement (NEA) depuis 1992, vise à promouvoir un mode de vie sans fumée à Singapour et à réduire l'exposition du public à la fumée passive.

En 2021, plus de 13 000 contraventions ont été émises pour avoir fumé dans des zones interdites, dont 40 % des transgressions se sont produites à proximité d'espaces privés, tels que des couloirs communs, des escaliers, sous des ponts et des halls d'ascenseur.

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef de l'édition singapourienne de Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale