Lundi 16 juillet 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

D-Vine – L’art du sommelier en version High-tech

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 08/12/2016 à 11:00 | Mis à jour le 08/12/2016 à 12:24

La créativité française va bien. D-Vine en est devenue un porte-drapeau dans la région depuis qu'elle a été lauréate du « Creative Challenge Next @ Singapore » organisé par Business France en juillet dernier. Depuis le 1er décembre les Singapouriens peuvent désormais découvrir D-Vine, une machine alliant High-tech et tradition, qui fait le pari qu'on peut déguster un verre de grand cru, dans les conditions de température et d'oxygénation optimales, aussi bien qu'on le ferait dans un grand restaurant. 

L'?uvre de trois Français passionnés du vin, Thibaut Jarousse, Jérome Pasquet et Luis Da Silva, D-Vine, souvent présentée, pour faire simple, comme le « Nespresso du vin », est une machine offrant aux amateurs exigeants de déguster, au verre, une sélection de grands crus dans des conditions de préparation optimales, dignes de celles que lui aurait réservé l'art du sommelier dans un grand restaurant.

Adieu bouteilles et bouchons, le précieux nectar est désormais présenté dans des tubes au design élégant. Chaque tube représente l'équivalent d'un verre. Il est équipé d'une puce qui contient son pédigrée et donnera à la D-Vine machine toutes les informations requises pour qu'elle en assure la meilleure préparation. La machine fonctionne ensuite comme un décanteur. A ce détail près qu'il suffit d'1 mn pour réaliser une décantation qui prendrait 3 heures, et pour porter le vin à la bonne température de dégustation.

A Singapour et dans la région, les ambitions de D-Vine sont portées par Bertrand Tellier, dont l'enthousiasme, reconnaissaient les fondateurs, avait été tempéré, parce qu'ils souhaitaient d'abord tester le succès de la machine sur le marché domestique. C'est aujourd'hui chose faite. D-Vine, partout où elle a été présentée, a été, indiquent-ils, très bien accueillie. De Las Vegas à Singapour, elle a remporté de multiples récompenses. 600 machines auraient été vendues depuis son lancement ; certains patientant jusqu'à 2 ans pour l'obtenir.

Les futurs adeptes de D-Vine à Singapour seront plus chanceux. A l'occasion du lancement de D-Vine à Singapour le 1er décembre, Bertrand Tellier annonçait que 50 machines leur étaient réservées d'ici la fin de l'année. Ils pourront donc puiser d'emblée dans la sélection actuelle de 22 vins rouges, blancs et rosés.

En jeu, un marché asiatique en pleine croissance

 A Singapour, indiquait Bertrand Tellier, la consommation de vin a augmenté de 40% au cours des 10 dernières années, ce qui représente un rythme 4,6 fois supérieur à la moyenne mondiale. C'est le signe d'un marché arrivant à maturité et nous pouvons nous attendre à ce que les Singapouriens deviennent plus aventureux et plus experts dans le domaine du vin ».

??Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com/singapour) vendredi 9 décembre 2016

Source: site de D-Vine Singapour

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet