Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MÉNOPAUSE - Quand elle est précoce... (publi-santé)

Par Pacific Prime Assurance | Publié le 08/03/2016 à 20:30 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

La ménopause concerne toutes les femmes entre 45 et 55 ans. Elle marque la période où la femme cesse d'ovuler et cesse d'être fertile. Chez 1 % des femmes, cette période s'installe avant 40 ans.

Cela s'accompagne de signes qui sont similaires à la ménopause : sueurs nocturnes, troubles du sommeil, changement d'humeur et sécheresse vaginale entraînant des rapports sexuels douloureux.

Cette situation peut s'installer de façon silencieuse si l'on prend un contraceptif qui maintient les règles de façon artificielle et n'être diagnostiquée qu’à l’occasion d'un désir de grossesse à l'arrêt du contraceptif.

Les ovaires peuvent cesser de fonctionner pour différentes raisons. Dans certaines maladies génétiques, les femmes naissent avec un nombre restreint d'ovules. Certains traitements entraînent un bouleversement hormonal qui conduit à l'arrêt du fonctionnement de l'ovaire. C'est le cas de certaines chimiothérapies. Les maladies auto-immunes sont aussi une cause de ménopause précoce parce que les anticorps des patientes attaquent leurs propres organes, ce qui conduit à la destruction des ovaires. Certaines infections virales sont aussi susceptibles de détruire les ovaires (cytomégalovirus, oreillons). L'anorexie entraine également une ménopause précoce.

D'autres causes sont liées à l'environnement, l'exposition au tabac ainsi que l'exposition à certains produits appelés « composants perturbateurs endocriniens » dont les 12 principaux sont contenus dans les plastiques, pesticides, produits ménagers, produits de parapharmacie (shampoing, dentifrice), et les produits utilisés pour le nettoyage à sec. Le plomb et le mercure présents dans l'eau en Chine en font partie. Quelques règles simples permettent d'éviter leur exposition : éviter d'utiliser les plastiques pour conserver les aliments et surtout pour réchauffer les aliments, acheter les biberons en verre, préférer des produits ménagers organiques, aérer les vêtements qui reviennent du pressing, ne pas boire l'eau du robinet en Chine, et éviter de prendre des bains trop longs et trop chauds (car il y a une absorption cutanée des métaux lourds). Et bien sûr, arrêter de fumer.


Certains tests seront proposés pour faire le diagnostic de ménopause précoce en fonction de l'âge, des symptômes présentés et de l'histoire individuelle. Il s'agit de dosages hormonaux, de tests génétiques et d'échographie ovarienne.

Le traitement d'une ménopause précoce dépend de la situation de la patiente : sans désir d'enfant, il s'agira d'éviter les risques secondaires d'une ménopause précoces (maladie cardiovasculaire, ostéoporose) et un traitement substitutif de la ménopause sera proposé. S'il existe un désir d'enfant, il s'agira d'une stimulation de l'ovulation. 10 % des femmes ménopausées précocement peuvent concevoir un enfant sans avoir recours aux techniques de procréations.

Dans tous les cas, l'annonce d'une ménopause précoce est difficile psychologiquement et ces femmes ont souvent le sentiment qu'elles vont vieillir prématurément et mourir plus jeunes. Ce qui bien sûr n'est pas le cas.

Dr Alexandra Ling, gynécologue chez Raffles, pour lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 9 mars 2016 

Retrouvez toutes les autres infos santé via la RUBRIQUE SANTÉ AVEC RAFFLES MEDICAL !

Médecine Générale ∙ Bien Être ∙ Dentisterie & Orthodontie ∙ Dermatologie ∙ Gynécologie & Obstétrique Pédiatrie ∙ Orthopédie ∙Conseils aux voyageurs
 Hotline : +86 21 6197 2300
 1801 Hong Mei Rd | Level 2 Innov Tower | Shanghai Xuhui District 200233

 enquiries_shanghai@rafflesmedical.com 
www.rafflesmedicalgroup.com

0 Commentaire (s)Réagir