Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASTHME – En même temps que les enfants, il fait sa rentrée ! (publi-santé)

Par Pacific Prime Assurance | Publié le 22/09/2015 à 19:30 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

L'asthme est la maladie la plus répandue chez les enfants. En France quatre millions de patients sont asthmatiques  et un enfant sur 10 est suivi. On ne trouve pas de statistiques pour la Chine mais 300 millions de personnes sont affectées par l'asthme dans le monde et 225 000 en meurent chaque année surtout dans les grandes villes. Pourquoi ?

 Asthme et rentrée scolaire  Le pic de crise d’asthme enregistré chaque année par la veille sanitaire début septembre s’explique en partie par la recrudescence des épisodes d’infections respiratoires lors de la reprise de la vie en communauté, mais aussi il peut être expliqué par un changement d’environnement des enfants, passant de l’air pur de leur lieu de vacances (qui leur permette d’arrêter le traitement) au retour à l’air pollué des villes. Le stress de la rentrée est sans doute aussi un facteur aggravant.

 Qu’est ce que l’asthme ?  L’asthme est une maladie chronique caractérisé par une inflammation chronique des bronches dont l’étiologie précise n’est pas connue.  La paroi interne des bronches est irritée et épaissie entrainant un rétrécissement du calibre des bronches. Ce rétrécissement est accentué par le bronchospasme induit par l’inflammation (les muscles qui entourent les bronches se contractent). Le passage de l’air devient alors difficile. Et le patient asthmatique a beaucoup de difficulté à expirer.

L’asthme se manifeste par crise de gène respiratoire, le patient souffre d’une oppression thoracique, d’un essoufflement, d’une respiration sifflante, d’une toux sèche. Ces crises surviennent la journée ou la nuit. La fréquence, la durée et l’intensité des crises  font la gravité de la maladie. 

Les crises d’asthme sont provoquées par des facteurs qui sont propres à chaque asthme. Le froid, l’effort, la poussière, le pollen, le tabac, le surpoids, les virus et bactéries et les pics de pollution, parfois les moisissures dues à l’humidité ambiante.

 Asthme et pollution  L’étude européenne ECRHS-II a montré que l’exposition au dioxyde d’azote a pour effet d’accroître le nombre de personnes asthmatiques. Les fortes concentrations en gaz  et en fines particules de l’air ambiant sont corrélées avec une augmentation des crises d’asthme ou avec le développement d’une allergie, d’autant plus que la source d’exposition est proche ou que l’exposition est précoce (jeune enfant).

 Comment traite t-on l’asthme ?  Le traitement de l’asthme a donc pour objectif de réduire l’inflammation des bronches au long cours et de soulager le patient en cas de crise.  Le traitement a pour cible les muqueuses bronchiques est dont il est prescrit par inhalation. L’utilisation des inhalateurs demande une certaine dextérité. Chez l’enfant il est recommandé d’utiliser une chambre d’inhalation.

Il faut  différentier le traitement de fond du traitement de la crise. Le traitement de fond : Il doit calmer l’irritation et soulager l’inflammation chronique. On utilise des corticoïdes inhalés qui sont de puissants anti inflammatoires qu’on associe le plus souvent avec des bronchodilatateurs de longue durée d’action. Leur utilisation est quotidienne, le matin et le soir. Le traitement de la crise utilise  des bronchodilatateurs d’action rapide qui permettent de soulager rapidement les malades. On recommande aux patients d’avoir toujours sur eux le traitement de la crise.

 Consulter !  Lorsque l’on souffre d’un asthme il faut consulter régulièrement le médecin traitant qui vous interrogera sur ce qui s’est passé depuis la dernière consultation, le nombre de crises, la sévérité. Regardera les mesures de votre débit expiratoire et vous aidera à adapter votre traitement. Il s’assurera que tous les conseils de santé auront été suivis (arrêt du tabac, contrôle du poids, évection des allergènes) vous conseillera, comme a tout autre patient la pratique régulière du sport.  Seule la pratique de la plongée est contre indiqué chez l’asthmatique.

A Shanghai, des règles s’imposent pour les personnes asthmatiques. Vous pouvez consulter http://www.ambafrance-cn.org/La-pollution-de-l-air-a-Shanghai ou vous référer à notre article Pollution et Santé.

Le centre Raffles Medical possède les équipements nécessaires pour traiter la crise d’asthme. Les médicaments du traitement y sont disponibles. 

Dr Valérie Donval pour lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 23 Septembre 2015

Retrouvez toutes les autres infos santé via la RUBRIQUE SANTÉ AVEC RAFFLES MEDICAL !

 Médecine Générale ∙ Bien Être ∙ Dentisterie & Orthodontie ∙ Dermatologie ∙ Gynécologie & Obstétrique ∙  Pédiatrie ∙ Orthopédie ∙ Conseils aux voyageurs
 Hotline : +86 21 6197 2300
 1801 Hong Mei Rd | Level 2 Innov Tower | Shanghai Xuhui District 200233 
 enquiries_shanghai@rafflesmedical.com 
www.rafflesmedicalgroup.com

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir