Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FORUM EMPLOI CLUB FRANCE - 6ème édition !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 05/07/2016 à 19:30 | Mis à jour le 05/07/2016 à 16:33

De Gaëlle Déchelette

Pour la sixième année consécutive, le Forum emploi s'est tenu dans six grandes villes chinoises samedi 2 juillet 2016, sous l'égide du Club France, le réseau des anciens étudiants et stagiaires chinois en France. Nous nous sommes rendus au Longemont Hotel pour assister à la session de Shanghai, et rencontrer candidats, recruteurs et autres acteurs de l'emploi.

Un succès renouvelé 

Cet évènement, devenu un rendez-vous régulier, est organisé par le Club France à Pékin, Shanghai, Shenyang, Chengdu, Canton et Wuhan. 

D'abord un mot sur la 5ème édition de 2015 : c'est celle qui a accueilli le plus grand nombre d'entreprises (130 sur tout le territoire, 35 rien qu'à Shanghai). Très apprécié des membres du réseau Club France, l'événement est aussi plébiscité par les sociétés. Un témoignage de l'entreprise Décathlon, à propos de l'édition 2015 : "Il y a beaucoup de candidats, certains d'entre eux ont obtenu des entretiens par la suite. Globalement, leur parcours académique est d'un très bon niveau".

Cette année, encore une trentaine d'entreprises se sont retrouvées à Shanghai. Il y avait les incontournables comme Pierre Fabre, Michelin, la société Kéolis, chargée de la nouvelle ligne du métro de Shanghai (cf notre brève). Mais également des entreprises chinoises comme Zhaopin, société de recrutement en ligne, et des entreprises internationales.

Une interlocutrice de la société Alten, qui emploie trois cents salariés rien qu'en Chine, nous révélait : "Nous recherchons des profils internationaux de préférence, car ils montrent une plus grande ouverture d'esprit et plus de capacité d'initiative, ce qui est important pour un groupe international comme le nôtre"

Pour les entreprises ne pouvant être présentes lors du Forum, la CCIFC était là pour les représenter. Car la CCIFC tient à aider les entreprises à recruter en Chine, une des difficultés majeures pour les entreprises françaises.

Speed-dating

Les candidats, 300 enregistrés pour l'événement, avaient la possibilité avant le forum de s'inscrire pour des rendez-vous avec les entreprises, de répondre directement aux offres publiées par celles-ci (une quarantaine rien que pour la société Alten), ou bien de se rendre sur place et avoir la possibilité de se présenter en 10 minutes dans une session de « speed dating » revisitée. Un exercice difficile !

Nous avons rencontré Mlle Liu, qui a préparé son CV en chinois et français, et qui avoue: "Je n'ai pas trouvé d'offres spécifiques pour mon profil mais il y a plusieurs entreprises qui m'intéressent. J'ai peur de me lancer, il y a beaucoup de monde !". Voilà pourquoi beaucoup choisissent de se tourner vers les interlocuteurs chinois, car malgré leur expérience à l'étranger certains sont encore un peu timides. D'autres sont même venus avec un de leurs parents, qui n'assistent cependant pas aux entretiens !

Pour Mlle Wang, le Forum emploi est une vraie opportunité : "J'ai appris le management en France mais je n'avais pas d'expérience de travail. Même si de retour en Chine j'ai trouvé du travail facilement (comme 86% des étudiants revenant de France qui trouvent un travail dans les six mois suivant leur retour NDLR), j'aimerais travailler dans une entreprise française pour mettre à profit mon expérience. C'est une vraie chance d'en rencontrer autant aujourd'hui !".


Des conférences pour se démarquer

Un nouvel acteur dans le domaine du recrutement à Shanghai : l'agence Chemin, créé par LI Lun, évoluant dans le service RH depuis quelques années avant de monter cette agence de conseil en RH. "Notre but est de promouvoir la marque employeur d'une entreprise, pour attirer les talents et les inciter à rester". La société propose donc plus qu'un simple service de recrutement, mais un réel accompagnement des entreprises : "Nous créons et animons des comptes WeChat pour faire connaître l'entreprise en tant qu'employeur, et nous accompagnons les entreprises via des formations, du team-building, en plus de l'aide au recrutement". 

D'ailleurs LI Lun faisait partie des quatre conférenciers cet après-midi-là à Shanghai, avec Zhaopin, TLD (Aviation) et Décathlon. Le thème de sa conférence : comment améliorer son CV. En effet les CV chinois sont très différents de ce qu'on attend d'un CV en français. Ils peuvent faire plusieurs pages même pour un jeune diplômé, et reprendre toutes les bourses de mérites obtenues par l'étudiant depuis? la première année d'école !

Des conseils avisés qui permettront aux membres du Club France de se démarquer et de trouver le travail qui leur convient. Et une chance aussi pour les entreprises et leur service RH car recruter en Chine peut-être un sacré casse-tête !

Crédit photos Gaëlle Déchelette

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 6 juillet 2016

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet