Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CUISINE - Les plats traditionnels shanghaiens à absolument goûter !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 03/11/2019 à 21:30 | Mis à jour le 03/11/2019 à 21:30
Shanghai-cuisine

Shanghai possède l'une des cuisines les meilleures et les plus distinctives de Chine. Influencée par sa position juste au sud du fleuve Yangtsé et à l'embouchure du fleuve Huangpu, la région regorge d'une sélection de plats uniques à Shanghai mais influencés également par les provinces voisines.

Xiaolongbao

xiaolongbao-chine

 

Un classique de Shanghai - ces boulettes de soupe devraient être votre premier repas à Shanghai. De délicieuses boulettes à la peau fine, garnies de viande de porc ou de légumes, de crevettes ou de crabe et garnies d'un délicieux bouillon chaud, chacune représente une explosion de saveur dans la bouche.


Le crabe à la vapeur ( shànghǎi máoxiè)

crabe-vapeur-chine

 

Le célèbre crabe cuit à la vapeur de Shanghai utilise un type spécial de crabe trouvé dans les rivières et est normalement consommé à la fin de l'automne et en hiver. Les crabes sont attachés avec des cordes ou des ficelles, placés dans des récipients en bambou, cuits à la vapeur et servis. Il y a peu d’ingrédients artificiels ajoutés au plat mais il a un goût fantastique. Généralement consommé avec du vinaigre.


Poisson à la vapeur mariné aux épices ( Qingzheng yù)  

poisson-epices

 

Idéales pour ceux qui aiment les plats très épicés, les tranches de poisson "fumé" de Shanghai (poisson frais mariné et épicé au goût fumé) constituent un plat savoureux. Le poisson est généralement une carpe et est préparé de manière à avoir un goût fumé et délicieux. Il a une peau extérieure croustillante et la viande à l'intérieur est bien cuite et tendre, grâce à tous les bienfaits de la friture !

 

Le poulet mendiant (jiàohuā jī)

poulet-hangzhou

 

Le poulet du mendiant provient de la dynastie Qing (1644-1911) et demande un poulet farci et mariné qui est scellé avec des couches de feuilles de lotus, puis enveloppé dans du papier ciré avec de la boue. Ensuite, il est cuit lentement à feu doux, ce qui prend jusqu'à 6 heures pour se préparer. Un plat typique de Hangzhou.

 

Porc braisé (Hong Shao Rou)

porc-braisé

 

C'est un plat classique de Shanghai, une poitrine de porc sucrée et caramélisée cuite et servie dans une sauce brune. La sauce brune est un mélange de sauce Shaoxing, de soja clair et de soja foncé, en plus du sucre. Il est généralement servi avec des œufs durs. La viande va fondre dans la bouche !

 

Dim sum frit de porc (shengjianbao)

dim-sum-frit

 

Les brioches de porc poêlées, un plat de dim sum frit local de Shanghai, qui ont une histoire de plus de 100 ans. La pâte semi-fermentée est frite dans un wok et vaporisée à plusieurs reprises pendant la cuisson. Le fond frit de ce pain est absolument délicieux! Il est préférable de manger chaud, le fond d’un petit pain frit chaud est doré et croustillant, tandis que le reste est blanc et moelleux. La farce, viande fraîche au sésame ou à l'échalote, est particulièrement délicieuse. Avec sa couleur alléchante, sa peau craquante, sa viande tendre et son apparence magnifique, le shengjianbao frit est un en-cas de premier choix à Shanghai.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

HISTOIRE

FRANÇAIS DE CHINE - Il était une fois… Prosper Giquel

Il y a 150 ans voyait le jour le premier complexe industriel moderne de Chine : l’arsenal de Fuzhou. Au cœur de ce vaste et ambitieux projet chinois : un Français, nommé Prosper Giquel.

Vivre à Shanghai

PUBLIREPORTAGE

10 raisons de télécharger ZappTax, l'appli pour tout détaxer en France

Saviez-vous qu’en tant qu’expatrié, vous avez le droit de récupérer la TVA payée sur tous vos achats réalisés en France ? Cependant, la procédure de détaxe classique est souvent trop lente et complexe

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles