Covid-19 : Les autotests approuvés pour le public en Chine

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 16/03/2022 à 21:00 | Mis à jour le 16/03/2022 à 21:00
Un autotest covid 19

La Chine a pour la première fois approuvée des kits d’autotest antigénique rapide COVID-19 à usage public, alors que le pays signale ses cas de coronavirus les plus élevés en deux ans en raison de la variante Omicron à propagation rapide.

Les tests antigéniques seront ajoutés en complément des tests d’acide nucléique et utilisés par les personnes visitant les cliniques locales présentant des symptômes respiratoires et de la fièvre, les personnes isolées et les résidents ayant besoin d’une détection précoce, a annoncé vendredi la Commission nationale de la santé.

Les personnes testées positives au Covid à l’aide de tests antigéniques sont tenues de se présenter à leur gestionnaire communautaire résidentiel et de subir un test d’acide nucléique pour une confirmation supplémentaire, bien qu’il ne soit pas clair comment les mesures seront appliquées.

Un moyen simple et rapide de détecter le Covid-19

Jusqu’à présent, les gens ne pouvaient recevoir des tests d’acide nucléique que dans des hôpitaux et des centres de test désignés, dont les résultats sont directement transférés dans la base de données du gouvernement. Les individus peuvent ensuite accéder aux résultats via des applications de santé locales.

« Récemment, la variante Omicron a accéléré la propagation du virus, et nous avons assisté à une augmentation des cas à Shanghai et dans de nombreuses autres régions de Chine », a déclaré Zhang Wenhong, l’expert en maladies infectieuses chargé de gérer la réponse au coronavirus de Shanghai, aux médias nationaux.

Zhang a déclaré que le fait de s’appuyer uniquement sur les tests d’acide nucléique pourrait poser des défis dans une situation en évolution rapide, compte tenu des besoins logistiques et du temps nécessaire pour obtenir des résultats. Il a ajouté que les autotests antigéniques, qui donnent des résultats en quelques minutes, pourraient se substituer comme un moyen simple et rapide de détecter le virus, « tout comme un test de grossesse auto-administré à domicile ».

Un kit de tests à 30 yuan

Le régulateur chinois des médicaments, la National Medical Products Administration, a nommé cinq entreprises nationales pour fournir de tels kits, a rapporté à la télévision centrale chinoise. Le kit de test à usage unique coûtant environ 30 yuans – 10 yuans de moins que les tests d’acide nucléique dans les hôpitaux publics – est disponible en ligne et est désormais disponible dans les pharmacies.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale