Lundi 19 février 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Escapade à l'île de Putuoshan

Par Gaëlle Déchelette | Publié le 11/10/2017 à 17:10 | Mis à jour le 10/03/2017 à 15:56
Photo : Escapade à l'île de Putuoshan
Escapade à l'île de Putuoshan

L'île de Putuo tient son nom du Mont Putuo 普陀山 Pǔtuóshān qui domine cette petite île située dans l'archipel de Zhoushan, au large de Ningbo. Cette île bouddhiste est dédiée à la déesse Guanyin. Les nombreux pèlerins ou moines venant vénérer la déesse, ainsi que les cinq cent moines et nonnes résidant dans les temples confèrent a cet endroit une aura particulière de sérénité, calme et respect.  Entre plages, temples et fruits de mer, une pause de 2 ou 3 jours s'impose.

 

Prendre le bateau, c'est déjà les vacances !

Pour ceux qui rêvent d’un weekend de farniente (voire un weekend prolongé), l’île de Putuoshan est un bon choix. Accessible facilement de puis Shanghai, soit en ferry,  soit en bus, soit en bus + speed boat, elle n’est pas qu’une destination pour les touristes locaux et les fervents bouddhistes.

On débarque sur l'île après avoir contourné ses forêts du large, puis des navettes ou bus peuvent vous accompagner à votre hôtel ou sur les sites. Attention, le site étant protégé il sera demandé à tous les visiteurs de s'acquitter d'un droit d'entrée de 140 à 200 RMB selon les périodes.

 

De vraies belles et grandes plages faciles d'accès

Île de putuoshan

Si vous rêvez de plages de sable blanc, vous allez en trouver ! Et l’avantage par rapport à d’autres îles comme celles de Gulangyu du côté de Xiamen, c’est que vous ne vous battrez pas avec la foule !

En effet, outre les hordes de touristes qui arpentent les sentiers montagneux pour aller visiter les temples sacrés, les plages sont relativement préservées et vierges de monde. Le sable y est blanc et fin, la mer limoneuse de Shanghai ne sera jamais très bleue mais elle semble propre.

Sur l'île, on peut accéder à tous les temples, villages ou plages à pied car des allées piétonnes sont aménagées le long de la mer ou le long de la route. Un système de petits bus parfaitement organisé (moyennant de 5 a 10 yuans le trajet) vous permet aussi de monter au centre et au nord de l'île pour y visiter les temples ou aller sur les plages (HundredSteps Beach, Hou'ao Beach). Les habitants utilisent le vélo, mais gare aux côtes, ça monte fort ! Des écriteaux sont installés sur toute l'île et permettent de se repérer facilement.

 

Les temples, de vrais bijoux !

Le plus visité est celui de Puji, situé sur une grande place bordée d'arbres et d'étangs. Au bout, se dresse une jolie pagode blanche sculptée Duobao Pagoda datant de 1334. Le temple est immense avec plusieurs pavillons bordés de camphriers. Le temple de Fayu est une petite merveille, perché sur 6 niveaux à flanc de la montagne Foding.

Le bleu profond des pavillons, les bâtiments sur le côté avec fenêtres ajourées en bois sombre, les dragons en bois sculpté sous la voûte du temple sont remarquables, au printemps avec les magnolias et les pruniers en fleurs, c'est encore mieux ! Tous les temples sont ouverts de 6h à 18h, le ticket d'entrée est de 5 à 8 yuans par personne. Ne manquez pas d'y aller pendant les heures de prière des moines, certains proposent le déjeuner (de 11h30 à 12h) et le dîner (de 16h  a 17h), menu végétarien bien sûr.  

 

Sites naturels et promenades en forêt !

Suivez les sentiers qui vous mènent à la forêt de bambous violets, au nord, grimpez sur le mont Foding grâce au téléphérique (de 30 a 50 yuans / 7h-17h) puis redescendez vers le village de pécheurs en contemplant le grand temple de Hou'ao Beach et la grande pagode fraîchement érigée, au centre découvrez les nonnes souriantes au crâne rasé du monastère Da Sheng, au sud de l'ile contournez la grande statue de Guanyin  en passant par Gold Beach, vous trouverez sur votre chemin de nombreuses échoppes vendant des bâtonnets d'encens, des gargotes de fruits de mer ou de spécialités locales.

 

Y passer la nuit ?

L'île s'est bien développée et de  nombreux hôtels de tous standings offrent un logement correct avec des prix qui grimpent vite le week-end ou lors des dates de pèlerinage ou de congés nationaux (fin Février, Juin et septembre)

Pour bien profiter de cette jolie ile et de ses nombreux sites, prendre le temps de se prélasser sur la plage et de s'y baigner en été, 3 jours ne seront pas de trop.

Près des différents ports d’entrée de l’île, vous trouverez de nombreux restaurants qui proposent de la cuisine locale, notamment des fruits de mer. Enfin, on y trouve de nombreux hôtels de différent standing, pour tous les budgets !

Ne manquez pas aussi la traversée du pont de Donghai, 32,5 kilomètres, dont 26 en continu au-dessus de la mer, et un stop sur la colline de l'île où se situe le grand port en eaux profondes de Shanghai, Yangshan, port le plus actif du  monde. Scrutez les rangées de portes containers alignés comme des soldats au garde à vous le long de l'eau, les bateaux en attente de cargaison et les piles de containers multicolores comme des Lego à perte de vue, une intéressante leçon de géographie et de logistique pour les enfants !

 

Comment s'y rendre ? 

- Ferry de nuit à 19h30 chaque soir,  (251-271, Huacheng Road021-56575500 ). Arrivée à 8h le lendemain (de 109 à 499 RMB) . Retour à 16h, arrivée à Shanghai à à 6h40. 

- Bus (1h30) et speedboat (2 heures) au départ de la gare routière du Pont Nanpu : NO.1588, Waima Road (021-33760978). départ le matin à 7h40 et 8h. entre 258 et 288 RMB. Retour en bateau à 13h de l'île. 

Bus jusqu'à Ningbo ou Zhoushan, 4h30, entre 130 et 220 RMB (très confortable !) par personne et par trajet. Départ de la gare du sud (666 Shilong Road, 021-54353535), ou du Nanpu Bridge (1588 Waima road, 021-33760978) . Ensuite il vous faudra prendre un bus ou un taxi pour rejoindre l'embarcadère.

 

Nous vous recommandons

Gaëlle Déchelette

Gaëlle Déchelette

De formation linguistique et commerciale, Gaëlle Déchelette vit et travaille à Shanghai depuis 2006.
0 CommentairesRéagir

Actualités

GASTRONOMIE

5 plats porte-bonheur du Nouvel An chinois

Pour honorer leurs ancêtres et commencer l'année sous les meilleurs auspices, la tradition dans les familles chinoises est de servir des plats «porte-bonheur» pour la nouvelle année.