Jeudi 22 avril 2021
Shanghai
Shanghai

RENCONTRE - Kong Lingtao, héritier du Confucianisme

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 03/03/2021 à 21:30 | Mis à jour le 04/03/2021 à 10:04
Photo : Kong Lingtao (à gauche), accompagné de jean-Michel Auve, chez lui.
Kong-Lingtao

Kong Lingtao est descendant de la 76ème génération de la famille Confucius, fondateur des Six Arts qui ont formé la base de l'éducation dans la culture chinoise ancienne. Kong Lingtao est le fondateur du Confucius International Education Group, président du Confucius Institute et le représentant en chef de UK NARIC China. Pour Le Petit Journal Shanghai, Jean-Michel AUVE, expatrié français à Shanghai qui travaille dans l’éducation, l’a rencontré dans sa maison, dans le quartier de Huangpu.

Au fil des ans, M. Kong Lingtao s'est engagé dans la diffusion internationale de la culture traditionnelle chinoise et de la pensée de Confucius, il s'est également activement engagé dans l'éducation de l'élite internationale de la Chine pour diffuser et promouvoir cette pensée chinoise ancestrale à travers le monde. Il se définit comme étant « digne hérité et responsable du développement de cette pensée ». Il travaille, enseigne et performe les "Six Arts de Confucius", et a intégré et créé un système d'éducation d'élite de classe mondiale pour le rayonnement de la culture chinoise. En outre, M. Kong Lingtao a vigoureusement préconisé l'expression la plus élevée de la "bienséance" que l’on retrouve dans la pensée confucianiste - "Duanxin". « Cette pensée se résolue à diriger le développement sur des fondements sains de l’éducation a l’internationale, et à promouvoir l'esprit de "gentleman moderne" dans l'ensemble de notre société » explique-t-il.

 

johnson-photo

 

Avec ses réalisations pionnières dans le domaine de l'héritage de la culture traditionnelle chinoise, de l'éducation internationale et des contributions exceptionnelles à l'éducation chinoise, M. Kong Lingtao a remporté de nombreux prix et une réputation au-delà des frontières de Chine. Il a de ce fait remporté de nombreux prix comme « personnalité de l'année »,  le prix de la contribution à l'éducation asiatique, le prix de la personnalité influente de l'éducation en Chine, le prix d'influence annuel sina.com 2016 et d’éducateur exceptionnel du Guangming Daily 2016.

 

Tout savoir sur le Confucianisme…

confucius-1

 

Confucius, professeur de tous les étudiants

Confucius, grand penseur et philosophe chinois qui vécu au VI-Vème siècles avant J.-C., est à l'origine des principales idées gouvernant la vie des chinois. A son époque, bien qu'il ait enseigné sa pensée à plus de 3 000 élèves, il n'était pas reconnu et mourut quelque peu dans l'anonymat. Il ouvrit les portes de son enseignement à tout jeune apprenti quelle que soit son origine ou son rang social. Il est donc souvent surnommé le professeur de tous les étudiants. N'ayant rien écrit de lui-même, ce sont ses élèves qui reprirent ses propos dans le livre Entretiens de Confucius et bien d'autres écrits.

Confucius se base sur les principes de la bienveillance « ren », de la gouvernance de soi par le « li », de la vertu, « yi », et de l'harmonie pour dicter les règles de conduite dans la société. La clé de sa pensée est donc d'aimer son prochain, d'être en harmonie avec le monde qui nous entoure. Tout cela se fait dans l'espoir de trouver une société idéale.

 

« Il est toujours possible d'apprendre quelque chose des autres, même si son statut est inférieur au notre »

Cinq liens moraux régissent ainsi la vie courante : les relations parent-enfant, maître-sujet, frère-frère, mari-femme et ami-ami. Le premier membre doit prendre soin de l'autre qui en retour doit le respecter et lui obéir. Ainsi, l'empereur doit veiller sur ses sujets qui lui doivent allégeance en retour et les parents élèvent les enfants qui leur doivent respect et obéissance. Le culte des ancêtres occupe également une place importante et il est de coutume de se rendre sur leur tombe pour les commémorer au moins une fois par an, pour la Toussaint chinoise, la fête de Qingming.

Il met également l'accent sur l'atteinte de la société idéale en partageant le savoir. En effet, il est toujours possible d'apprendre quelque chose des autres, même si son statut est inférieur au notre. Il a donc dit « en marchant avec deux personnes, je trouve mon professeur parmi eux ».

 

confucius-2

 

Un système d'élection des officiels chinois par des examens sur la pensée confucéenne

C'est pour cela qu'il préconise le système du keju, c'est-à-dire des examens impériaux. Ne jugeant personne par rapport à son rang, il est ainsi possible d'arriver au sommet de la bureaucratie en s'éduquant et devenant un lettré. Ce système d'élection des officiels chinois par des examens sur la pensée confucéenne fut officialisé en 605 de notre ère et perdura jusqu'à la fin des Qing, vers 1905. Mais, déjà chez les Han, au début de notre ère, ces examens étaient appliqués.

Sa doctrine prend ses origines dans la lecture de 5 textes sacrés écrits bien avant sa naissance : le Livre des Documents Historiques, le Livre des Odes, le Livre des Changements, le Livre des Rites et Cérémonies et le Livre des Annales des Printemps et Automnes.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

COVID-19

Vous pourrez bientôt entrer en Chine avec un vaccin étranger

Selon une déclaration officielle publiée le 16 avril, l'ambassade a déclaré que les dossiers de vaccination de Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson peuvent être acceptés pour entrer en Chine.

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.