Dimanche 25 février 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les plans du futur parc d’attractions de Lionel Messi en Chine

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 10/10/2017 à 16:02 | Mis à jour le 11/10/2017 à 16:54
Photo : futur parc d’attractions de Lionel Messi
futur parc d’attractions de Lionel Messi

Si Cristiano Ronaldo a inauguré un musée à sa gloire sur son île natale de Madère en 2013, Lionel Messi voit un peu plus grand et aura, d’ici 2020, un parc d’attractions en son honneur. Pour ce faire, le Leo Messi Management s’est associé au groupe audiovisuel Mediapro et au Phoenix Group pour lancer le Messi Experience Park, qui verra le jour dans la ville de Nanjing, au nord-ouest de Shanghai. Un parc qui, selon les créateurs, rendra hommage à la carrière de Messi, de ses débuts à Rosario à son triomphe au FC Barcelone, ainsi qu’au monde du football en général.

Et les premières images des plans du site viennent d’être dévoilées. On découvre ainsi un parc à l’architecture moderne et design, qui se fond dans l’environnement verdoyant. Et où les toits sont en partie recouverts de pelouse. Le parc comprendra 20 attractions qui s’étaleront sur 46 000m2 d’espaces en indoor, 25 000m2 d’espaces publics et 12 000m2 d’espaces gazonnés.

 

Futur parc d'attractions Lionel Messi

 

Un train express pour relier le parc Messi au centre de Shanghai

Pour un prix d’entrée qui devrait se situer aux alentours de 35 euros, les visiteurs pourront en apprendre davantage sur l’enfance de Lionel Messi à Rosario, en Argentine mais aussi "jouer" avec le quintuple Ballon d’Or grâce à des attractions robotiques mixées à des productions audiovisuelles, de la réalité virtuelle, des hologrammes, des spectacles… Le site accueillera aussi un hôtel, des boutiques et des restaurants, et sera relié à la ville de Shanghai par un train express.

Le coût de ce premier Messi Experience Park avoisine les 170 millions d’euros. Mediapro espère accueillir 40 millions de visiteurs chaque année, dont 80% de visiteurs chinois.

Source : l’Equipe.fr

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir