Mardi 19 janvier 2021

Zoom sur le phénomène culturel coréen: mukbang

Par La Rédaction Séoul | Publié le 18/04/2018 à 02:42 | Mis à jour le 05/06/2019 à 15:05
Photo : Source Youtube (Benzz)
Mukbang

A l'ère d'Internet, il est devenu une seconde nature d'accepter les tendances étranges et inhabituelles qui traversent quotidiennement nos écrans. Depuis deux ans, une nouvelle tendance alimentaire s'est emparée d'internet: mukbang. Né en Corée, le phénomène s'est rapidement répandu au reste du monde. Mais en quoi le mukbang est révélateur de la société coréenne actuelle ?

 

Mukbang : qu'est-ce que c'est ?

Pour résumer, un mukbang est quand quelqu'un consomme des quantités massives de nourriture et se filme entrain de manger. Les créateurs de ces vidéos s'asseyent à manger une gamme de différents plats pour les fans et interagissent avec eux à travers le chat en direct. Les spectateurs peuvent suggérer des idées de menus pour les futures vidéos.

La tendance mukbang est née en Corée sur la plateforme de live streaming : afreecaTV. Via le chat, les animateurs de mukbang peuvent recevoir des donations de la part des spectateurs ce qui pour certains d'entre eux, leur permettent d'en faire un passe-temps plus que rentable, voire un emploi à plein temps !

Très vite, le phénomène a fasciné le reste du monde et il n'est pas difficile de trouver des vidéos de mukbang en anglais ou encore en français. Que ce soit par curiosité ou par réel intérêt ces vidéos atteignent jusqu'à un million de vues. Le mot "mukbang" en coréen est composé du verbe manger (mukda) et du nom diffusion (bangsong). En anglais, l'expression peut se traduire par "eating show".

 

Un phénomène révélateur de la société coréenne moderne

Le succès du phénomène peut être attribué à un certain nombre de facteurs culturels spécifiques à la Corée du Sud. Notamment l'augmentation des familles monoparentales et des célibataires. En Corée, manger est une activité très sociale et qui se fait souvent en famille donc pour ceux qui vivent seul, manger peut s'avérer déprimant et être source de stress. 

De nombreux spectateurs de mukbang justifient leur engouement pour cet étrange concept en expliquant qu'ils ont l'impression de manger avec quelqu'un lorsqu'ils regardent ces vidéos. Un autre facteur provient de l'importance accordée à l'apparence et à la pression de faire des régimes pour les sud-coréens. Certains spectateurs regardent ces vidéos lorsqu'ils sont affamés afin de manger "par procuration". Bien que pour d'autres cette pratique ressemble plus à de la torture masochiste...

 

mukbang benzz
Jeong Man-Su, animateur de mukbang, compte plus de 1,7 million d'abonnés sur sa chaîne YouTube

 

Regarder un mukbang

Maintenant que vous en savez plus sur le sujet, vous êtes probablement tenter de jeter un oeil à une de ces fameuses vidéos. Avant de se lancer, il y a quelques choses importantes à savoir. Si vous n'êtes pas un grand fan d'entendre les gens mâcher et avaler ou avez des tendances misophones, mieux vaut éviter les mukbang.

Pour donner envie de manger et afin de rendre l'expérience plus réelle, les animateurs de mukbang exagèrent la façon dont ils mangent en mâchant bruyamment. Autre chose, la plupart de ces vidéos durent entre 30 minutes et 2 heures, le temps pour les animateurs de consommer la totalité ou une grande partie de la nourriture.

 

Être animateur de mukbang professionnel 

Comme mentionné plus tôt, animer des mukbang peut s'avérer être une activité très lucrative. Une des animatrices les plus populaires de Corée gagne jusqu'à 6.500€ par mois uniquement en mangeant devant sa caméra. Elle a quitté son travail pour se consacrer à plein temps à cette nouvelle passion qu'elle pratique environ 3 heures par jour.

Être payé pour manger, c'est tentant, non ?

 

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir