Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

6 sud-coréens sur 10 font confiance à Kim Jong-Un pour dénucléariser

Par La Rédaction Séoul | Publié le 02/05/2018 à 02:06 | Mis à jour le 02/05/2018 à 02:32
6 sud-coréens sur 10 font confiance à Kim Jong-Un pour dénucléariser

6 Sud-Coréens sur 10 font confiance à la promesse de la Corée du Nord de rechercher la dénucléarisation, selon un sondage publié lundi.

 

L'enquête, réalisée par Realmeter après le sommet inter-coréen du 27 avril, a montré que 64,7% des personnes interrogées font confiance à la volonté de Pyongyang pour la dénucléarisation et l'engagement en faveur d'une paix durable dans la péninsule.

Ceux qui ne font pas confiance au Nord représentent 28,3%, tandis que 7% disent ne pas être sûrs. L'enquête a été menée auprès de 500 personnes âgées de plus de 19 ans.

 

Dans le même sondage, 52,1%, qui se méfiaient de la volonté de la Corée du Nord de dénucléarisation et d'instauration de la paix dans le passé, ont déclaré qu'ils avaient changé d'avis pour lui faire confiance alors que 12,6% avaient déjà fait confiance. Les Sud-Coréens qui n'avaient pas et n'ont toujours pas confiance dans la volonté de la Corée du Nord représentent 26,2%.

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Bucarest Appercu

La Roumanie surprend des documentaristes coréens

Les reporters d'une chaîne de télévision sud-coréenne, avec plus de 40 millions de téléspectateurs, étaient en Roumanie cet été pour filmer un documentaire de voyage.

Vivre à Séoul

SANTÉ

Vapoter à l’étranger, est-ce légal ?

Alors que la e-cigarette ou vapoteuse est de plus en plus utilisée au détriment des cigarettes classiques, il n’est pas toujours légal de s’en servir à l’étranger, voire même passible de peines

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles