Mercredi 26 septembre 2018
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SÃO PAULO EN BREF - Popularité de Lula, la femme blanche et riche cible idéale & mineurs au volant

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 01/04/2008 à 01:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00

Politique - L'indice de popularité de Lula atteint un niveau record.-
Avec 55 % d'approbation, l'indice de popularité de Lula atteint son meilleur niveau depuis son arrivée au pouvoir, il y a 5 ans. Sa cote dépasse même celle de tous ses prédécesseurs depuis Fernando Collor (1990-1992). Le sondage, réalisé fin mars par Datafolha sur un panel de 4.044 personnes, indique que 55 % de la population estiment que Lula est bon ou très bon. 33 % trouvent sa prestation correcte et seuls 11 % désapprouvent le président. C'est dans le sud, région où il était traditionnellement le plus critiqué, que Lula progresse le plus, avec une cote en hausse de 11 points par rapport au dernier sondage réalisé en novembre 2007. Dans le Nord-Est, où il était déjà très populaire, sa cote augmente encore et c'est finalement dans le Sud-Est et les zones métropoles qu'il est le moins apprécié. Le sondage montre aussi que la principale préoccupation des Brésiliens aujourd'hui est la santé, domaine dans lequel les personnes interrogées estiment que le gouvernement manque d'efficacité, certainement à la suite de la récente épidémie de fièvre jaune venue s'ajouter à celle de la dengue. Les domaines dans lesquels les sondés estiment que le gouvernement a progressé sont l'éducation, la réduction de la misère et l'économie. L.G. (www.lepetitjournal.com - São Paulo) mardi 1er avril 2008

Criminalité - Cible type : femme blanche, mondaine et vivant en maison dans un quartier noble.-
L'université fédérale de Minas Gerais vient de publier une étude réalisée à partir de données collectées par l'Ilanud, un organe de l'ONU, sur les cas de vols et cambriolages avec ou sans agression, recensés en 2002. L'étude montre que les principales caractéristiques augmentant les risques d'être victime de vol sont, dans l'ordre, le fait de participer quotidiennement à des évènements mondains ou sociaux, de résider dans un quartier riche, d'être une femme et d'être blanc. En ce qui concerne les cambriolages, l'absence de service de sécurité privé, et le fait de résider en maison plutôt qu'en appartement sont deux autres caractéristiques mises en évidence par l'étude. Si les tendances dégagées sont a priori toujours d'actualité, les résultats restent à nuancer dans la mesure où la criminalité a pu évoluer entre 2002 et aujourd'hui, en particulier à São Paulo, où elle a été divisée par 2 sur la période écoulée. Enfin, l'étude porte sur les vols et cambriolages, et non sur les homicides dont les victimes sont au contraire majoritairement des hommes, jeunes, noirs, résidant dans les quartiers défavorisés et ayant eux-mêmes une activité criminelle. (lire notre article sur le sujet). L.G. (www.lepetitjournal.com - São Paulo) mardi 1er avril 2008

Sécurité routière - Ces mineurs qui prennent le volant.-
La loi interdit à un conducteur de prêter son véhicule à quelqu'un qui n'a pas le permis, mais les infractions sont nombreuses. La semaine dernière, un enfant de 14 ans a été arrêté au volant d'une Gol, sur la Dutra. Il conduisait le véhicule aux côtés de sa mère qui, d'après la police, lui apprenait à conduire. La mère du garçon a affirmé que celui-ci savait conduire depuis l'âge de 11 ans car son père le lui avait appris. Elle a dit s'être sentie mal et avoir confié le volant à son fils et n'estimait pas avoir mis en danger qui que ce soit car "c'était le week-end de Pâques, les rues étaient vides". Plusieurs autres arrestations ont eu lieu depuis le début de l'année : un enfant de 12 ans arrêté à Itapetininga, à qui sa mère avait confié le volant car son père ivre n'était pas en état de conduire;une petite fille de 12 ans qui conduisait seule à l'insu de ses parents, arrêtée sur l'autoroute à Pernambuco, après avoir tenté de forcer un barrage de police;un autre enfant de 12 ans, arrêté sur la Dutra à Guarulhos, qui conduisait avec sa tante et ses deux jeunes frères sur la banquette arrière… D'après l'Ibope, 30 % des conducteurs d'automobile n'ont pas le permis, et 12 % sont mineurs. Ces pourcentages atteignent 61 et 15 % pour les conducteurs de motos. Dans la plupart des cas, ce sont leurs parents ou des amis qui leur apprennent à conduire, sans avoir conscience du risque encouru. L.G. (www.lepetitjournal.com - São Paulo) mardi 1er avril 2008

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Sao Paulo

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Que faire à Sao Paulo ?

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin