Lundi 19 novembre 2018
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMMUNAUTÉ – Coquelux : 2 Français lancent le concept des ventes privées au Brésil

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 18/08/2008 à 02:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 20:15

Pierre-Emmanuel Joffre et Laurent Zago ont franchi le pas : ils ont monté la société Coquelux et proposent les plus grandes marques de luxe nationales et internationales avec des réductions de 30 à 70% aux chanceux membres du site. Lepetitjournal.com vous présente cette success story et vous ouvre en exclusivité les portes du club !

Sofia, l'hôtesse du site de Coquelux

Voilà maintenant un mois que le site est en ligne. L'équipe de 9 personnes est hyperactive, et pour cause, les ventes se succèdent au rythme des semaines. La semaine dernière, c'était vins et spiritueux, avec des marques comme Dom Pérignon, Château Cheval Blanc ou encore Château d'Yquem. Cette semaine, ce sera la collection hiver présentée à Daslu par Fafa Oliveira, une styliste brésilienne très prisée, qui sera mise en vente.
A son actif, Coquelux a déjà assuré des ventes privées de marques telles que Dior, Kenzo, Givenchy, mais aussi de stylistes et designers brésiliens d'exception, comme Zapping, Verve ou Benedixt.
Les ventes se déroulent généralement sur 2 jours, à raison d'une vente par semaine. Le paiement se fait en ligne, par carte de crédit, et l'achat est généralement livré en une semaine à São Paulo et moins de deux semaines pour le reste du pays. Pour le prêt-à-porter, un mannequin virtuel permet d'entrer ses mensurations sur le site et indique automatiquement la taille la plus adaptée dans la collection choisie. Le site mémorise jusqu'à 4 profiles par inscrit. Malgré tout, si le produit ne convient pas, Coquelux accepte les retours jusqu'à 7 jours après la réception, et rembourse même les frais de port (sauf mention contraire avant finalisation de la vente pour certains produits).

Pierre-Emmanuel Joffre et Laurent Zago, les fondateurs de Coquelux (Photo Coquelux)

Ventes Privées : tout le monde y trouve son compte
C'est après avoir travaillé 10 ans chez LVMH, dans divers pays, que Pierre-Emmanuel a eu l'idée de lancer le concept de ventes privées au Brésil, en s'associant avec Laurent Zago qui a quitté son poste chez un équipementier automobile pour s'occuper des aspects logistiques et administratifs.
Fort de son expérience, Pierre-Emmanuel sait que la gestion du stock est un véritable problème dans le luxe. Comment écouler la marchandise sans dévaloriser la marque et mécontenter les distributeurs ? Les ventes privées sont une réponse au problème : en proposant des produits avec 30 à 70% de réduction à des clubs fermés, les marques soldent de façon confidentielle leurs fins de séries, sans irriter ceux qui ont acheté au prix fort. C'est pour cette raison qu'il n'est possible de rejoindre un club de vente privée qu'avec l'invitation préalable d'un membre.
Coquelux fonctionne ainsi : on n'entre que sur invitation d'un membre, et chaque membre peut envoyer 5 invitations maximum, afin de préserver la confidentialité des promotions réalisées. Mais si vous souhaitez rejoindre le club, rassurez-vous, Lepetitjournal.com  vous invite en exclusivité ! Il vous suffit de cliquer ici et suivre la procédure.
"L'idée de Coquelux est d'offrir à ses membres des opportunités d'achat, explique Pierre-Emmanuel, de leur simplifier l'accès aux promotions sur les marques de luxe en leur évitant de devoir affronter les bouchons pour se rendre dans un magasin ayant annoncé une offre sans même savoir s'il y aura leur taille. Pour les consommateurs français, c'est aussi l'occasion de découvrir les grands noms de la mode brésilienne."
Laurent GUERINAUD. (www.lepetitjournal.com - São Paulo) lundi 18 août 2008

Le site officiel de Coquelux.
Cliquez ici pour bénéficier de l'invitation exclusive du Petitjournal !

{mxc} 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Sao Paulo

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?

Que faire à Sao Paulo ?

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet