Vendredi 21 septembre 2018
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARNAVAL DE SAO PAULO - L’école de samba Pérola Negra

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 18/01/2016 à 23:05 | Mis à jour le 18/01/2016 à 21:28

Entre le vendredi 5 février au soir et le dimanche 7 février au matin, les quatorze écoles de samba du Grupo Especial du carnaval de São Paulo lanceront leurs chars à l'assaut du Sambodrome pour tenter de remporter le grand titre de champion. Lepetitjournal.com vous présente ces quatorze écoles de l'élite. Ce mardi : Pérola Negra, le second promu du carnaval 2016.

"Jeune" école de samba de São Paulo ? fondée en 1973 -, la Pérola Negra ("Perle Noire") et ses couleurs rouge, noir, bleu et blanc vient du quartier de Vila Madalena. Malgré son absence de titre dans l'élite, finissant au mieux 5e dans ses meilleures années (1970), elle serait tout de même considérée, à l'image de son quartier de naissance, comme l'une des écoles les plus sympathiques de la capitale paulista.

A l'origine, Pérola Negra provient de la fusion de l'école de samba Acadêmicos de Vila Madalena et du bloco Boca das Bruxas, et son nom viendrait soit de l'image d'une perle rare, la perle noire, soit tout simplement d'une référence à la bière du même nom ! Après six ans de maintien en Grupo Especial entre 2007 et 2012, Pérola Negra a fait l'ascenseur deux fois, revenant en 2013 avant de replonger l'année suivante. Deuxième du Grupo de Acesso l'an dernier, revoici donc l'école de Vila Madalena de retour pour essayer de ne pas redescendre.

Samba do Enredo
Cette année, Pérola Negra fera vibrer le Sambodrome sur une composition de Fabio Borges interprétée par Juninho Branco : Do Canindé ao samba no pé. A Vila Madalena nos passos do balé ("De Canindé à la samba dans les pieds. Vila Madalena dans les pas du ballet").

É na ginga a dança... que eu vou

Solta o corpo e balança... amor

Vem ver como é que é sambar na ponta do pé

Pérola Negra vem nos passos do balé

 

É Carnaval, a minha Vila contagia

A joia rara te convida pra dançar

O som da mata ecoou em sinfonia

A revoada cortando o ar

Nas águas, o bailar da sutileza

Celebrando a natureza

O índio cantou e dançou a noite inteira

Da fé rituais em louvor, ôô

Com cheiro de mato, o som da viola embalou

 

Negro firma o batuque na palma da mão

Vem no toque da Angola, levanta a poeira do chão

Fazendo festa pro seu rei coroar

"Semba ioiô, samba iaia"

 

Eh sanfoneiro puxa o fole bem ligeiro

Pra folia começar

Bate zabumba e pandeiro

Tem quadrilha no arraiá

Nas ruas o povo espalha alegria

A boemia encontra o seu "santo lar"

De portas abertas a cultura

Ritmando a mistura da arte popular

 

Olé, olé... Olé, olá, faz mais um eu quero ver a galera delirar

E nesse embalo lá vou eu

Na Vila Madalena samba ate quem já morreu

Menée par la reine de batterie angolaise Carmen Mouro, première étrangère à assumer ce rôle dans une école de samba paulistana, et la "porta bandeira" Gisa Camillo, Pérola Negra souhaite évoquer à travers son thème 2016 l'histoire de Vila Madalena à travers ses origines pré-coloniales, l'immense forêt qu'elle accueillait, ses indigènes, et la suite avec l'arrivée des Jésuites, puis des esclaves venus s'y réfugier. Elle ouvrira le défilé du Grupo Especial, vendredi 5 février à 23h15.

Palmarès

- Champion du Grupo de Acesso en 1975, 1989, 2000 et 2013

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) mardi 19 janvier 2016

*Photo : Prefeitura Municipal Itanhaém / Flickr

- Voir le site de Pérola Negra

- Voir le programme du carnaval de São Paulo 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Sao Paulo

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Que faire à Sao Paulo ?

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet