Samedi 22 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Président Piñera s’engage en faveur des TPE-PME

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 16/05/2018 à 20:10 | Mis à jour le 16/05/2018 à 23:20
pinera-loi-pago-oportuno

Avec la loi “Pago Oportuno”, les petites et moyennes entreprises chiliennes pourront se faire payer leurs factures plus rapidement.

 

Chose promise, chose due. Comme annoncé durant sa campagne électorale, Sebastian Piñera vient de présenter ce mercredi 16 mai une série de mesures censées favoriser l’activité des petites et moyennes entreprises. “Il est essentiel de retrouver la capacité d'entreprendre, qui a souvent été étouffée au lieu d'être promue par le gouvernement.” a déclaré le Président Chilien devant un parterre de représentants de PME. Sa mesure phare ? Rendre le paiement des factures obligatoire à 60 jours. Au delà de ce délai, l’émetteur sera en droit de réclamer des intérêts à son client. Seul bémol : les institutions et entreprises publiques chiliennes auront 3 années pour s’adapter à cette nouvelle loi.

Par ailleurs, le chef de l’exécutif a énuméré toute une série  d’autres dispositions visant à endiguer les retards, voire l’absence de paiement. Elles prévoient, entre autres : 
- la mise en place d’une obligation d’émission électronique du bon d'expédition des marchandises.
- l'impossibilité de modifier la facture, au delà d’un délai de 8 jours suivant sa validation.
- la possibilité d'utiliser le crédit d'impôt TVA seulement après le paiement de la facture.
- la mise en place d'une information publique concernant les entreprises qui paient dans les délais afin qu'elles soient reconnues par la collectivité.

Pour le Président Piñera, ces mesures "auront un impact direct sur le coût du financement des petites et moyennes entreprises.” Selon lui, une réduction moyenne de 20 jours du délai de paiement permettrait, à l’échelle du pays, de lever une aide financière de 80 millions de dollars (US) pour ces structures.

Déjà examiné par le Parlement chilien, le projet de loi incorporant ces nouvelles directives fait actuellement l'objet d'une seconde procédure constitutionnelle.

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet