Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VOUS RESTEZ PLUS DE 3 MOIS ? – A faire dès votre arrivée

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 06/08/2013 à 23:00 | Mis à jour le 05/08/2016 à 14:46

Si vous êtes venu au Chili avec un autre visa que celui tourisme (visa étudiant, de résident temporaire?etc), une fois entré sur le territoire chilien, votre seul visa ne vous permettra pas d'y résider en toute légalité. Des démarches administratives doivent être effectuées à peine débarqué de l'avion afin de régulariser votre situation.

Le seul visa ne suffit pas, il faut ensuite faire sa carte d'identité chilienne

"Je ne conseillerai qu'une seule chose : une fois sorti de l'avion, avant même de se rendre à l'hôtel, il faut aller se faire enregistrer  à la 'policía internacional' puis faire sa carte d'identité", nous confie une des employées du département de l'immigration de Santiago un brin alarmiste. Un conseil que l'on entend peu et qui pourtant peut éviter bien des ennuis. En effet, toute personne ayant un visa non enregistré sous 30 jours est considérée comme résidant illégalement sur le territoire chilien. Pour que tout soit en règle, voici les deux étapes à suivre.

Avant tout, il est important de noter que ces démarches doivent être réalisées sous trente jours à partir de l'arrivée dans le pays, de préférence dans la ville de résidence. Avec un visa tourisme, délivré automatiquement à la frontière, vous pouvez rester 3 mois au Chili sans démarches. (voir notre article sur les différents visas )

Première étape, s'enregistrer auprès de la "Policía Internacional"*. A Santiago,il est situé rue Morande 672, dans le centre-ville (métro "Plaza de Armas"). S'y rendre avec son passeport, sur lequel a été apposé le visa. Un certificat d'enregistrement du visa sera alors délivré, moyennant $800 (soit environ 1,20?), certificat nécessaire pour la seconde étape : la carte d'identité chilienne. Pour cela, direction le "Registro Civil*", non loin de là, au 1570 de la calle Huerfanos (métro "Santa Ana") ou celui dont dépend votre domicile). S'y rendre muni d'une photocopie de sa déclaration d'enregistrement et d'une photocopie de son passeport (la première page et celle avec le visa). $ 4.050, un sourire pour la photo (faite sur place), une prise d'empreintes et le tour est joué. Ne reste plus qu'à attendre une semaine à quinze jours avant d'obtenir sa carte d'identité (et le fameux numéro de "RUT", sésame des sésames) et être en toute légalité sur le territoire chilien. Comptez au moins  2h pour ces deux démarches.

Si toutefois ces démarches n'ont pas été réalisées dans le temps imparti, autrement dit sous 30 jours, une étape vient s'ajouter aux deux précédentes. Il faut préalablement se rendre au "Departamento de Extranjería y Migración*", situé dans la rue "San Antonio", au 580 (métro "Plaza de Armas") et monter au troisième étage afin de payer une amende pour résidence illégale et non-enregistrement. En plus de son passeport, se munir d'un bon livre car l'attente est d'en moyenne 3h.

Recensement auprès de l'Ambassade de France fortement conseillé
Ne pas oublier non plus de s'enregistrer auprès de l'Ambassade de France au Chili*. Cet enregistrement n'est pas obligatoire mais fortement conseillé pour les personnes qui ne sont pas uniquement de passage car il permet de recenser les Français présents sur le territoire. Ce recensement s'avère utile en cas de catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, fréquents au Chili.

Karen Latour (www.lepetitjournal.com Santiago) mercredi 4 janvier 2012 (rediffusion)

*Adresses utiles à Santiago:
Policía Internacional : Eleuterio Ramirez 852 - Santiago centro. Tel: 2 2708 10 43 
Registro Civil : Huerfanos, 1570 ? Santiago centro. Tel: 7822335 (il en existe un dans toutes les communes de Santiago, vous avez le choix)
Departamento de Extranjería y Migración : San Antonio 580 - Santiago centro. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 14h00.
Consultat de France : Avda Condell, 65 - Providencia. Tel: 470  8000. Métro ?Baquedano? ou ?Salvador?

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet