Dimanche 23 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JEAN-YVES LECONTE - "Mon rôle est de porter les idées du monde au Parlement"

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 20/04/2016 à 13:15 | Mis à jour le 20/04/2016 à 18:12

 

A l'occasion de sa visite au Chili, Jean-Yves Leconte (PS), l'un des douze sénateurs représentant les Français établis hors de France, a tenu une permanence publique dans les locaux de l'ambassade ce lundi 18 avril à Santiago. Sa mission : être le porte-parole des expatriés français au Sénat.

Depuis 2012, les communautés françaises installées à l'étranger bénéficient d'une représentation parlementaire à Paris, avec 11 députés et 12 sénateurs élus. Comme ses homologues, Jean-Yves Leconte est régulièrement amené à voyager sur le terrain pour écouter les préoccupations et les réflexions de ses compatriotes expatriés.

« Mon rôle consiste à porter les idées du monde au sein du Parlement. Les Français qui vivent à l'étranger sont une richesse car ils sont tous biculturels. Leurs observations internationales permettent d'enrichir le débat politique en métropole », assure le sénateur.

Le Chili, un pays qui compte

Si M. Leconte est venu au Chili, c'est aussi parce qu'une importante communauté française y est établie de longue date. Aujourd'hui, près de 11.000 personnes sont officiellement inscrites sur la liste des Français vivant au Chili, « un pays qui compte ».

Selon le sénateur, les débats qui secouent actuellement la société chilienne représentent un certain intérêt pour la France. « Au Chili comme en Hexagone, il y a une forte remise en cause de la démocratie représentative. La manière avec laquelle les Chiliens abordent cette problématique, mais aussi celle de leur réforme constitutionnelle et celle du traité transpacifique (TPP) n'est pas inintéressante pour le débat en France ».

Après la permanence à l'ambassade, une réunion publique était organisée à la Maison de France. L'occasion pour les Français présents de faire part de leurs réflexions. Si la majorité d'entre eux sont très satisfaits de leur intégration au Chili, certains ont notamment manifesté leurs inquiétudes quant au droit des femmes dans le pays andin, estimant qu'il reste beaucoup à faire en matière d'avortement et de machisme.

Alexandre Hamon (lepetitjournal.com/santiago) - Mercredi 20 avril 2016

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet