Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JEAN-CLAUDE REITH - "Pour moi, la culture s’appréhende via la langue"

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 13/10/2015 à 22:00 | Mis à jour le 26/10/2015 à 23:27

 

Jean-Claude Reith est le nouveau directeur de l'Institut Français de Santiago. Lepetitjournal.com de Santiago a eu le plaisir de le rencontrer. Il nous conte son arrivée en Amérique Latine et nous présente les missions de l'Institut, et le partenariat franco-chilien.


Lepetitjournal.com/Santiago : Quand a commencé votre histoire avec l'Amérique du Sud ?
Jean-Claude Reith: Je suis arrivé en Amérique Latine en 1974, pour ne jamais en repartir. J'étais parti pour une tournée sportive avec le Paris Université Club en Argentine. En tant qu'étudiants, nous connaissions déjà la musique et la littérature latino-américaines. Mais aussi les dictatures qui s'implantaient en Amérique Latine. Notre intérêt pour la politique de cette région avait commencé avec Che Guevara.
Et puis, je me suis énamouré de la culture et des gens d'Amérique Latine, de ces peuples intéressés par l'autre et prêts à offrir beaucoup.


Connaissiez-vous déjà le Chili avant votre arrivée le mois dernier?
Oui, c'est ma deuxième mission pour le gouvernement français au Chili. De 2002 à 2007, j'étais Conseiller Régional de Coopération pour le Cône Sud et le Brésil (Mercosur).


Avez-vous fait le vœu de revenir?
Oui, ce premier mandat au Chili avait été une période très heureuse pour ma famille et moi-même. Pour ce nouveau mandat, Santiago était notre premier vœu.
Et j'étais très intéressé par diriger l'Institut Français de Santiago. Cet Institut a un statut très particulier, il n'a qu'un seul équivalent dans la région, à Mexico. Normalement, ce sont les Alliances Françaises qui ont le monopole de la diffusion de la langue française. Un Institut ne peut enseigner le français. Mais l'Institut Français de Santiago a la double mission d'enseigner la langue française et de diffuser la culture française sur le territoire chilien. En revanche, dans le reste du Chili, il revient à l'Alliance Française d'enseigner le français.
L'Institut est un service de coopération culturelle entre la France et le Chili.


Qui décide des missions de l'Institut Français?
Ces missions s'inscrivent dans les plans d'action de l'Ambassadeur. En juin dernier, le Président François Hollande a reçu la Présidente Michelle Bachelet à Paris. A l'issue de cette rencontre, une déclaration conjointe relative au renforcement du partenariat privilégié entre nos deux pays a été signée. Il y a une volonté, entre autres, de renforcer la coopération universitaire et scientifique. De nombreux étudiants chiliens partent étudier en France. Les échanges universitaires sont en augmentation et à ce titre, la France est le troisième pays d'accueil des étudiants chiliens.


Avez-vous tout de même des objectifs propres que vous souhaitez atteindre ?
Pour moi, la culture s'appréhende via la langue. Je suis persuadé que si l'on est intéressé par une culture, il est indispensable d'en maîtriser la langue. Sinon, je pense, qu'on ne peut pas la comprendre en totalité, des subtilités nous échappent. Je souhaite donc un développement de l'enseignement du français au Chili.
Cela rejoint la coopération bilatérale entre la France et le Chili que les Présidents Hollande et Bachelet ont signé. Je pense que s'il y a véritablement une volonté de contribuer à ce renforcement de partenariat dans plusieurs domaines, il est nécessaire de développer l'enseignement du français dans l'enseignement public chilien. Le Chili n'imagine pas encore le potentiel de la coopération franco-chilienne.
Et je souhaite également que la France soit connue sur plus d'objectifs que sur ses « clichés ». Par exemple, savez-vous que la France est le pays avec le plus de Prix Nobel de Littérature ? 15 au total!


Avez-vous un coup de cœur dans l'Agenda Culturel d'octobre-janvier?
Oui, toute la programmation ! Sincèrement ! C'est exceptionnel d'avoir une visibilité sur quatre mois et d'avoir un programme qui mêle différents univers : danse contemporaine, photographie, philosophie, musique, arts des nouveaux médias ou encore climatologie.

Propos recueillis par Jennifer Roux (www.lepetitjournal.com/Santiago) - Mercredi 14 octobre 2015
Crédits Photo ©InstitutoFrances de Chile

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet