Lundi 24 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CULTURE - Des Français au centre culturel Balmaceda de Valparaíso

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 03/08/2012 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2012 à 13:20

 

 

A Valparaíso et dans quatre autres villes du Chili le Centre Culturel Balmaceda Arte Joven favorise l'accès à la culture aux jeunes Chiliens en offrant de nombreux ateliers et conférences. Cheville ouvrière de ce centre culturel : des stagiaires français.

Le centre culturel Balmaceda Arte Joven est  au c?ur de la vie culturelle chilienne. Et cette année Balmaceda fête ses 20 ans d'existence. Dans ses locaux le centre culturel accueille les jeunes de 18 à 25 ans qui souhaitent développer leur art ou découvrir une nouvelle pratique. Après une sélection et contre 1000 pesos les jeunes retenus peuvent participer, pendant trois mois, au choix à des ateliers de danse, de théâtre, de musique de littérature, de technique audiovisuelle ou d'arts visuels. Balmaceda Arte Joven est présent dans cinq villes chiliennes, à Antofagasta, à Puerto Montt, à Valparaíso, à Santiago ou à Concepción. Au centre du développement culturel du pays Balmaceda est financé en parti par des fonds du Conseil National de la Culture et des Arts. En plus des ateliers, des conférences sont aussi organisées ponctuellement. Ouverte au public, la prochaine "développement d'un projet cinématographique" a lieu le 13 Août au Centre Culturel de Balmaceda de Valparaíso. Celui-ci se trouve en plein Cerro Alegre, dans une grande maison typique qui au 19ème siècle abritait un collège anglais. Des grandes salles pour recevoir les jeunes, des citations sur les murs, Balmaceda est aussi un lieu de convivialité et de partage. Et pour fonctionner le centre culturel fait appel à de nombreux stagiaires et notamment à des Français. En un an six jeunes Français sont passés par là.

 

Six stagiaires français cette année
Jérôme, 22 ans, est le dernier stagiaire français en date. Il est arrivé au Chili il y a un an pour un échange universitaire. Voulant prolonger son séjour "porteñien" il a cherché un stage. Aujourd'hui, assis à son bureau, tournant le dos à la mer il  assiste la chargée de programmation de Balmaceda. "je me charge de choses administratives, de choses pratiques, pour décharger ma responsable" explique le jeune homme. Cet étudiant en troisième année à SciencesPo Rennes a décroché son stage à Balmaceda Arte Joven grâce au bouche à oreille. Un de ses camarades était passé par Balmaceda avant lui. Lucile elle, a envoyé spontanément un CV à l'association. Après un entretien Skype elle signe pour trois mois de stage, d'avril à mai. Rentrée en France depuis elle se rappelle non sans nostalgie :  "J'ai cherché mon stage à Valparaíso en raison de sa réputation de ville culturelle, ils m'ont répondu rapidement, ils ont besoin de monde".  Pour sa première expérience en programmation culturelle, la jeune Française n'est pas déçue " j'ai beaucoup appris au niveau de l'organisation, de la gestion du temps et des équipements et ma responsable est devenue une amie ".  Jérôme lui souhaite, grâce à son mois et demi de stage, approcher de plus près le monde de la culture : "j'aimerais bien travailler dans l'événementiel, organiser des festivals musicaux par exemple et pourquoi pas à l'étranger."

 

Des Français organisés
Paola Ruz Del Canto, la chargée de programmation qui recrute les stagiaires explique que  "lors du premier entretien je demande aux stagiaires ce qu'ils peuvent nous apporter, ce qui les intéresse?. Elle avance que la langue n'est pas une barrière mais en revanche valorise l'esprit d'initiative. "Avec les stagiaires Français ça c'est toujours bien passé, ce que j'aime chez eux c'est leur sens de la méthode, leur organisation" admet-elle.

Pour retrouver toutes les activités de Balmaceda Arte Joven se rendre sur le site.

Florine Constant (lepetitjournal.com, Santiago) vendredi 3 Août 2012

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ségolène ven 17/11/2017 - 11:22

Bonjour, J'aimerais entrer en contact avec des français qui ont réalisé ce stage car il m'intéresse ! Quelqu'un à la rédaction a leur contact ?

Répondre
Sur le même sujet