Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COVOITURAGE – Remplir les voitures, un système qui passe la "seconde"

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 07/04/2014 à 03:00 | Mis à jour le 07/04/2014 à 03:35

Plus écologique, plus économique et plus convivial, le covoiturage, qui a fait un boom en Europe ces 10 dernières années avec l'arrivée internet, commence à se développer au Chili. Présentation de ce phénomène au travers de l'initiative "De Viña a Santiago"

"De Viña a Santiago" est le nom d'une initiative de covoiturage lancée par des étudiants de Viña del Mar qui devaient venir étudier la semaine dans la capitale et rentrer chez eux le week-end. Lassés des gares routières surchargées, des bus inamicaux et des prix décourageants (surtout en période de pointe), ils ont créé un groupe Facebook qui centralise les offres de covoiturages de confiance. Ne le cherchez pas, il est très fermé (pour plus de sécurité) à l'image d'un covoiturage qui fait bien timidement son apparition au Chili, au contraire d'en France.

Le principe est simple : le conducteur poste l'heure et le lieu de départ sur le groupe, les personnes intéressées le contactent par message privé, et se coordonnent ensuite par Whatsapp pour le rendez-vous (minimum un jour avant le départ). Les administrateurs du groupe estiment qu'il y a environ un départ par heure, et 7000 membres dans le groupe. Ce système est beaucoup plus avantageux que le bus, car, au delà du prix défiant toute concurrence (3000 pesos), les "covoitureurs" vous déposent à proximité de votre destination.

Ce système est également plus sûr car les personnes dans le groupe sont triées sur le volet, il faut y être invité. En effet, le groupe Facebook est ce que l'on appelle un groupe "secret", invisible et introuvable sans y être convié. Si ce fonctionnement assure plus de sécurité pour les conducteurs et les passagers, il restreint toutefois sa portée pour les non-initiés.

En attendant donc de rencontrer quelqu'un qui pourra vous "parrainer" pour entrer dans le groupe, vous pouvez trouver des covoiturages sur les sites « classiques » comme Nosfuimos.cl, Carpoolworld ou encore Carpooling.cl.

En France, le phénomène est bien ancré, et des plus en plus de personnes privilégient le covoiturage pour se déplacer, face aux prix parfois exorbitants proposés par la SNCF. Les sites internet sont nombreux, comme Blabla Car ou Carpooling.fr, et les mêmes systèmes de groupes fermés et sécurisés sur Facebook sont présents.

Adrien Beria (www.lepetitjournal.com/santiago) Lundi 7 Avril 2014

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet