Samedi 22 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VOYAGE - Mireille Mortz à la découverte du « surinmenso »

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 22/09/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:55
Française, Mireille s'est associée à son ami chilien, pour créer « Surinmenso », le spécialiste des Andes, avec des voyages à la carte où l'on ne se sent pas touriste

Mireille (sans chapeau ), vit entre Equateur et terre de feu (photo DR)

Elle fait partie de ces Européens fascinés depuis l'enfance par l'Amérique latine. Logique qu'à Lyon sa ville natale, elle plonge très jeune dans le milieu latino de l'époque et spécialement chilien. Photographe, Mireille était responsable d'un laboratoire quand elle a souhaité prendre une année sabbatique pour faire du volontariat au Chili. De rencontres en découvertes, les Andes ne la lâchent plus. Elle finit par se proposer en France, comme guide touristique et travaille ainsi pour tous les grands voyagistes qui proposent l'Amérique latine version trekking. Mieux, elle tombe sur ARVEL, l'association pionnière, dès les années 1970, dans le domaine du tourisme solidaire. Pendant 10 ans, elle s'imprégnera de cet esprit du voyage authentique : sans intermédiaires, accessible à tous, responsable, tourné vers la nature et fait de vraies rencontres?Jusqu'au jour, il y a deux ans, où, guidant un groupe, elle rencontre son alter ego chilien à Torres del paine;Rodrigo Diaz, guide de montagne. Elle fait alors le grand saut, s'installe définitivement au Chili et crée avec lui :«Surinmenso », une agence qui a pour seule vitrine son site Internet, mais dont l'adresse circule beaucoup par le bouche-à-oreille.

Voyages à la carte
« Un commerce équitable du voyage », telle serait à peu près la définition que tous les deux voudraient donner de leur jeune agence. Sauf qu'au Chili, elle déplore un développement touristique très formaté sur le modèle nord-américain, où il est difficile d'improviser, de sortir des normes, ni même de trouver des logements chez l'habitant Contrairement au Pérou, à l'Equateur ou à la Bolivie où il est plus facile d'aller à la rencontre des communautés. Mais elle a tissé au fil des années, un réseau de contacts et d'adresses qui lui permettent d'offrir une vaste gamme de prestations : du luxe tranquille au voyage plus sportif avec toujours la passion de raconter les petites et les grandes histoires qui émaillent le parcours.
Il ne faut pas manquer de visiter le site Web dont les photos, le premier métier de Mireille, sont un véritable enchantement.
S. R (www.lepetitjournal.com Santiago) mardi 22 septembre {mxc}
logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet