Mercredi 19 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRAINS – La nouvelle attraction de l’été

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 15/02/2015 à 00:43 | Mis à jour le 06/01/2018 à 12:39

 

Cette année le gouvernement chilien a décidé de promouvoir une nouvelle activité touristique relativement méconnue ici: les trains. En subventionnant certaines lignes spécifiquement touristiques, il entend offrir un nouveau souffle aux balades ferroviaires

Depuis cette année, le gouvernement chilien a décidé de subventionner et de faire la promotion d'un certain nombre de lignes ferroviaires exclusivement touristiques pour offrir une nouvelle expérience aux touristes venus découvrir le Chili. En janvier, les ministres les ministres Andrés Gómez-Lobo (Transports et télécommunications) et Luis Felipe Céspedes (Economie), ainsi que le président du groupe Empresa de Ferrocariles del Estado (EFE), Jorge Inostroza, se félicitaient d'une initiative, et tentaient de vendre leur nouveau projet lors d'une conférence de presse.

Plusieurs lignes ferroviaires ont reçu une subvention de l'Etat pour l'occasion par le biais du groupe EFE: le ?Train du souvenir? de Santiago à San Antonio, celui des ?Saveurs de la vallée? qui parcours les vignes de Colchagua, le ?Corto Laja? dans la région du Biobío, et enfin le ?Ramal? qui fait la liaison Talca- Constitución. Nous vous parlions déjà de ce dernier en 2012, puisqu'il a été remis en service par un français, Claude Coltel, qui souhaitait offrir aux touristes peu pressés l'occasion de découvrir en profondeur les particularités de la région du Maule.

Opération marketing

Pour les ministres, en plus de mettre en valeur le train comme un moyen de transport public efficace et sûr, cette initiative est également une chance inouïe de donner à voir le patrimoine culturel du pays. En avançant doucement mais surement dans ces belles régions, ces lignes ferroviaires permettent de « dynamiser l'économie locale, en offrant la possibilité aux communautés et aux petits entrepreneurs de diffuser leur gastronomie, leurs produits typiques et leurs activités traditionnelles ».

Les tarifs des différents trains varient de 8 500 à 49 990 pesos chiliens et permettent de contempler à l'ancienne les paysages de la région de Valparaíso jusqu'à La Araucanía. Ce service n'est disponible qu'en Janvier et en Février et offre une alternative intéressante au autocar, si tant est que vous ayez du temps.

Benjamin Delille (lepetitjournal.com/santiago) Vendredi 13 février 2015

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet