Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RANDO – La cordillère sans sortir de Santiago

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 13/08/2015 à 03:00 | Mis à jour le 03/08/2015 à 15:24

Si vous voulez vous ressourcer en pleine nature sans trop vous éloigner de Santiago, une solution s'offre à vous : El Parque Natural Aguas de Ramón

Tout à l'est de Santiago, dans les  quartiers  hauts de "la Reina," au bout de l'avenue Onofre Jarpa (sur laquelle habite notamment Michelle Bachelet), se trouve le Parque Natural Aguas de Ramón*, géré en partenariat par la compagnie Aguas Andinas et la Corporación Nacional Forestal. Pour profiter dans les meilleures conditions de ses paysages de précordillère, au pied des Andes, mieux vaut s'y rendre avant l'été : le soleil tape fort dès novembre.

Trois balades possibles :

Canto del Agua : une petite promenade d'1 kilomètre très accessible ; elle dure une demi-heure et l'on peut la commencer jusqu'à 17h.

Los Peumos : ces 6,6 kilomètres de marche se font en 3 à 4 heures ?dernière entrée à 14h30. Le sentier est assez facilement praticable (prévoyez tout de même des chaussures adéquates), et vous offre la possibilité de passer par un pont de cordes : plutôt plaisant si vous voulez vous prendre pendant quelques instants pour un aventurier.

Enfin los Saltos de Apoquindo, qui suit exactement los Peumos mais le prolonge de plus de 10 kilomètres : en marchant normalement et en comptant les pauses et le déjeuner, vous en avez pour 7h à 8h (dernière entrée possible à 10h). A réserver aux plus courageux : le dénivelé conséquent, et le franchissement de deux torrents pas forcément évident (pas de pont ni de cordes ici, vous êtes livrés à vous-même) pourraient en décourager plus d'un. A la fin cependant, la vue sur les Saltos d'Apoquindo, superbe cascade d'une vingtaine de mètres de hauteur, alimentant le torrent que vous suivez pendant toute la randonnée. En prime pendant la balade, vous pourrez voir Santiago disparaître au fond d'une vallée, tout en embrassant d'un regard la Cordillère de l'autre côté.  Matériel adéquat à peu près indispensable ; déconseillé aux plus jeunes et aux plus âgés ? sauf si expérimentés.

Côté pratique

Dans tous les cas, vous aurez la possibilité de respirer de l'air pur, quel que soit votre choix de randonnée. Attention toutefois, Aguas de Ramón est un parc naturel, et quelques règles élémentaires sont à respecter : il est interdit de fumer ou d'allumer un feu, il est interdit de se baigner dans le torrent, les chiens ne sont pas acceptés (sauf chien d'aveugles), et bien sûr, vous êtes priés de remporter vos déchets ! Pour ce qui est de la restauration, prévoyez de quoi manger et beaucoup d'eau avant de venir : le parc est à 20 minutes à pied des commerces les plus proches,  la cafèt' sur place n'est pas donnée mais charmante.

Pas de bus pour s'y rendre, mais  taxi depuis la station de métro Principe de Gales : environ 4.000 pesos ou voiture, grand parking gratuit. Ouverture du parc à 8h tous les matins de la semaine ; fermeture à 17h30 en hiver, à 19h en été. L'entrée est payante 1.500 pesos, et l'inscription sur un registre, à l'entrée et à la sortie, est obligatoire.

 Fabien Leboucq (www.lepetitjournal.com/santiago). Reprise du vendredi 19 septembre 2014

 *Parque Natural Aguas de Ramon : Álvaro Casanova 2583,

02-22750171 / 02-22750112 / 7-5440676

correo@asociacionparquecordillera.cl

Site internet

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet