Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

IDEES SORTIES –100en1Día Santiago : 24 heures de festival urbain

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 24/10/2014 à 03:00 | Mis à jour le 24/10/2014 à 15:49

Entre la soirée du samedi 25 et la journée dimanche 26 octobre, le festival 100en1Día investit la ville, et vous invite à en faire de même. Au programme : échanges et rencontres autour d'une centaine d' « interventions » citoyennes

Pour la seconde année consécutive, le festival 100en1Día fait bouger Santiago : cent activités sont organisées sur une journée, dédiée au partage et à la rencontre entre les citoyens : cuisine, danse, couture, musique, peinture, sérigraphie, théâtre, dessin, magie, ateliers de réparation de vélo, littérature? Il y en aura pour tous les goûts ! Selon Ana Quiceno, l'une des huit personnes chapeautant ce « carnaval urbain » dans la capitale, l'idée est simple : « réussir à ce que les gens puissent s'approprier l'espace public ; briser la glace entre les habitants, interagir avec des inconnus? ». Et au final, « faire aimer plus la ville », inciter les gens à poursuivre leurs interventions hors du cadre de 100en1Día.

Ana Quiceno est colombienne et vient de Bogotá, où le festival 100en1Día, qui se décline aujourd'hui dans 13 pays américains et européens, est né en 2012. Quand elle est arrivée à Santiago, il y a un peu plus d'un an, elle a tout de suite senti le potentiel de cette ville « qui bouge beaucoup » ; c'est ainsi qu'est né, l'année dernière, 100en1Día Santiago. Selon les estimations des organisateurs, 5000 personnes avaient profité des activités en 2013 ; et comme le festival grandit et gagne en publicité, ils devraient être encore plus nombreux pour la seconde édition. 

Au programme

La liste complète des interventions citoyennes ? et gratuites - que recense le site de 100en1Día Santiago est longue : selon Ana Quiceno, il est d'ailleurs impossible d'avoir le temps de tout faire. Le festival ouvre le samedi à 20 heures à la Place Yungay, et reprend le dimanche à 11 heures du matin (quoique certaines expositions commencent plus tôt), pour se terminer aux alentours de 23 heures.

Sur les 180 idées proposées au départ, 100 ont été retenues, qu'elles viennent de personnes seules,
 d'écoles d'art, de collectifs ou d'associations. Les projets sont ensuite coordonnés par les organisateurs, qui ont dispensé pendant plusieurs semaines une série d'ateliers et de cours pour encadrer les initiatives et permettre qu'elles se concrétisent dans les meilleures conditions. Les activités sont réparties sur dix communes de Santiago, mais essentiellement regroupées dans les parcs (Forestal, O'Higgins), sur les places (Italia, de Armas, Yungay) et autres esplanades (la Moneda) ?

Si vous aimez la danse moderne, Lepetitjournal.com de Santiago vous recommande de faire un tour, entre 11h et 12h sur l'esplanade du métro Manuel Montt et à 16h derrière le musée Bellas Artes ; l'Académie Pulso y organise une représentation, où chorégraphie et déclamation s'entrecroisent autour d'un objet du quotidien : le journal. Parmi les danseurs, Cécile, une française, très enthousiasmée par le carnaval-festival de 100en1Día, en ce qu'il permet de « sortir les élèves de leurs quatre murs ».

Fabien Leboucq (www.lepetitjournal.com/santiago) vendredi 24 octobre 2014

 

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet