Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ch-ACO - L’art contemporain s’expose à Santiago

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 03/10/2014 à 03:00 | Mis à jour le 03/10/2014 à 14:02

partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche, le Centre Culturel Estación Mapocho de Santiago accueille la sixième édition de la Feria Chilena de Arte Contemporáneo (Feria Ch.ACO). C'est le plus grand rendez-vous de ce type au Chili, et il attire cette année des exposants et des intervenants des quatre coins du monde

Jusqu'à dimanche à l'Estación Mapocho de Santiago, ancienne gare transformée en centre culturel, l'art contemporain est à la fête. La Feria Ch.ACO, dont la première édition a eu lieu en 2009, continue de se développer : cette année, 30 galeristes, d'Espagne, du Royaume-Uni, des USA, d'Argentine, du Brésil, du Guatemala, d'Uruguay et bien sûr du Chili y exposent leurs artistes.

L'objectif de l'événement est de rendre plus accessible, plus compréhensible l'art contemporain, notamment sud-américain, en le promouvant et en améliorant sa visibilité. Ce qui préoccupe principalement Irene Abujatum, directrice et fondatrice du Ch.ACO est en effet« le nombre d'artistes qui, au Chili, n'ont pas d'endroit où exposer ». Comme le reconnaissent les organisateurs, le pays est également loin des régions les plus dynamiques artistiquement parlant, comme l'Amérique du Nord ou l'Europe. Cela n'a toutefois pas empêché 40 000 visiteurs de faire le déplacement pour l'édition 2013. Cette année, le chiffre devrait être en augmentation selon la direction du Ch.ACO.

La marchandisation de l'art

Même si Irène Abujatum affirme que l'événement est « plus culturel que commercial », la Feria accorde une place importante aux acheteurs. A tel point que cette année, le salon de la Estación Mapocho a consacré ses deux premiers jours d'ouverture, mercredi et jeudi, à l'accueil exclusif des VIP et autres collectionneurs. La directrice du Ch.ACO estime que « c'est plus facile pour les galeristes de vendre et d'échanger avec leurs clients potentiels quand ils le font loin des foules venues là seulement pour visiter ».

A titre informatif, le montant total des transactions effectuées lors de l'édition précédente était évalué à deux millions de dollars par les organisateurs. Cette année, beaucoup des conférences organisées par le Ch.ACO, auxquelles participeront des spécialistes internationaux de l'art ou des artistes contemporains, auront pour thème le marché de l'art.

Un programme varié

Pendant ce week-end, tout ne tournera cependant pas autour du commerce des ?uvres d'art. Le Ch.ACO met aussi en avant, pour la seconde année consécutive, douze « Pop_up spaces », c'est-à-dire des espaces accueillant des « projets artistiques chiliens, hors des circuits marchands, qui se sont illustrés par leurs initiatives créatives et leur modèle de gestion ». Par ailleurs, les gagnants de trois concours d'art, organisés par le Ch.ACO, en partenariat avec ses sponsors, la Nacional Librería ou encore la Fundación de Artes Visuales Asociados, seront exposés à la Estación Mapocho. Une petite vingtaine d'éditeurs de livres d'art, de design et d'architecture y dresseront également leur stand. Simples amateurs comme véritables connaisseurs devraient y trouver leur compte.

Fabien Leboucq (www.lepetitjournal.com/santiago) vendredi 3 octobre

Côté pratique : le site internet du Ch.ACO

Ouverture de 12h à 21h, entrée 6000 pesos, 3000 pesos pour les étudiants et les seniors, gratuit pour les moins de 10 ans

Centre Culturel Estación Mapocho (métro Cal Y Canto), Plaza de la Cultura s/n, Santiago  

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet