Mercredi 17 octobre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Salon S'expatrier mode d'emploi : analysez votre projet avec le Cleiss

Par CLEISS | Publié le 12/03/2018 à 10:46 | Mis à jour le 14/03/2018 à 11:27
Capture d’écran 2018-03-14 à 11.26.11

Une mobilité internationale peut fortement impacter votre protection sociale, quel que soit votre statut : détaché(e), expatrié(e), étudiant(e), retraité(e)... Pour bien connaître vos droits, ainsi que les démarches nécessaires à votre projet, profitez des conseils experts du Cleiss au  9ème salon S’Expatrier, mode d’emploi, le 21 mars 2018 à Paris.

Le salon S’Expatrier, mode d’emploi permet de consolider votre projet de mobilité internationale, vérifier vos droits, lister les démarches à engager, et vous faire, notamment, une idée précise de votre future protection sociale.

Coorganisateur de cette 9ème édition qui se tient le 21 mars prochain à la Cité Universitaire de Paris, le Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss), vous y accueillera toute la journée, de 9h00 à 20h00, pour analyser votre situation, au regard de votre statut et de votre pays de destination.

 

La protection sociale à l'international 

Le Cleiss est l’organisme public français qui informe et conseille les personnes sur leur protection sociale lorsqu’elles sont en situation de mobilité internationale et que vous passez d’un système de protection sociale à un autre.
 

Un projet de séjour temporaire ou durable à l’étranger soulève en effet de nombreuses questions, car les règles de protection sociale sont parfois complexes : Comment serez-vous soigné sur place ? Qui prendra en charge ces frais ? Aurez-vous droit à des prestations familiales ? Comment sera calculée votre retraite si vous travaillez plusieurs années à l’étranger ?

 

Le Cleiss vous répondra sur tous les risques (maladie, maternité, prestations familiales, retraite), et sur tous les régimes (général, agricole…).

 

Des années à l’étranger prises en compte, SI…

En dialoguant avec les agents du Cleiss, vous apprendrez par exemple que si vous partez travailler à l’étranger comme expatrié, vos années de cotisations à l’étranger seront prises en compte dans le calcul de votre retraite française, à condition que le pays se situe en zone UE-EEE-Suisse, ou qu’il ait signé une convention de sécurité sociale avec la France (41 Etats et territoires sont concernés). Et réciproquement, vos années validées par la France seront prises en compte pour le calcul de la retraite par l’autre Etat.

 

Autre exemple, et autre situation régulièrement décrite aux experts du Cleiss, celle d’un retraité qui perçoit une pension de retraite du régime français uniquement, et qui part vivre sa retraite dans un Etat de l'UE-EEE-Suisse, où il réside, et où il ne travaille pas.

 

Dans ce cas précis, sachez que ce retraité reste affilié à la Sécurité sociale française, mais il est inscrit à la sécurité sociale de son nouvel Etat, qui assure sa couverture santé pour le compte de la France. Afin de s’inscrire à la sécurité sociale locale, il doit remettre le formulaire S1 à la caisse d'assurance maladie de sa nouvelle résidence. Il doit demander, de préférence avant le départ, ce formulaire à sa caisse de retraite française.

 

Enfin, dernier exemple et cas de figure souvent rencontré par le Cleiss, celui d’une expatriation pour aller travailler dans un pays ayant signé une convention de sécurité sociale avec la France (41 Etats et territoires concernés). C’est le cas du Canada, qui est à l’honneur de ce 9ème salon SEMDE, ainsi que de sa province francophone du Québec, une destination très prisée de nos compatriotes.

 

Ainsi, pour une personne qui part travailler au Québec avec un contrat local, accompagné de ses deux enfants à charge, l’entente en vigueur prévoit que la famille puisse bénéficier de remboursements de soins de santé dès son arrivée, sans délai de carence, dès lors qu’elle présente un formulaire SE401Q20. Ce formulaire doit être demandé à sa caisse maladie avant le départ pour le Québec.

 

Au-delà de ces trois parcours assez fréquents, chaque situation est évidemment particulière, de même que chaque pays de destination.

 

Pour bénéficier d’une expertise juridique personnalisée, obtenir des réponses sur mesure, et anticiper précisément ce que sera votre protection sociale dans le cadre de votre projet de mobilité internationale… venez rencontrer le Cleiss au salon SEMDE 2018 !

 

·      Consultez le site du Cleiss

·      Consultez la FAQ du Cleiss

·      Suivez le Cleiss sur Twitter

·      Visionnez notre chaîne Youtube

 

Retrouvez le Cleiss au 9ème salon S’Expatrier mode d’emploi, mercredi 21 mars 2018, Cité Internationale Universitaire 

logocarre

CLEISS

Le Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss) est l’organisme public qui vous informe sur votre protection sociale et contribue à la continuité de vos droits lorsque vous êtes en situation de mobilité internationale.
0 Commentaire (s)Réagir