Mercredi 19 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RENTREE – Les 7 commandements pour bien vivre son expatriation

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 13/09/2012 à 00:00 | Mis à jour le 06/03/2013 à 22:55

La rentrée est là. Certains viennent de débarquer à Rome et se sentent un peu perdus. De nouvelles aventures vous attendent dans la cité éternelle. Laissez-vous guider par Lepetitjournal de Rome : voici sept conseils avisés pour bien vivre votre arrivée

1. Sur les registres de recensement tu t'inscriras. C'est une étape obligatoire pour tous les citoyens français qui envisagent un séjour de plus de trois mois en Italie. La législation italienne prévoit que tous les résidents étrangers ? qu'ils fassent partie de la communauté européenne ou non ? doivent s'inscrire sur les registres de recensement de leurs résidences principales. Il leur sera alors délivré une attestation d'inscription à l'Etat civil. Il suffit de remplir le formulaire d'inscription sur le site poliziadistato.it et de suivre les démarches indiquées.

Photo source : www.calabrialavoro.eu

2. Un numéro d'identification fiscal tu te procureras. Ce numéro vous permettra de réaliser de nombreuses démarches pendant votre séjour ? tel que la location d'un appartement, l'achat d'un téléphone portable ou d'une voiture. C'est un numéro individuel. Cela signifie que chaque membre d'une même famille doit disposer de son propre numéro, qu'il soit majeur ou mineur. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site de l'Agence des Entrées.

3. Une protection sociale tu demanderas. En Italie, il est possible de profiter d'un système de soins gratuits. Pour cela, il faut s'inscrire auprès de l'Azienda Sanitaria Locale. Dans un premier temps, il faut faire une demande de carte d'assuré social. Son fonctionnement est plus ou moins similaire à celui de la carte vitale en France. Une fois cette carte obtenue, vous devrez déclarer un médecin traitant. Les consultations ainsi que les médicaments ne nécessiteront pas toujours un paiement anticipé.

4. Un logement tu chercheras. C'est peut-être l'une des étapes les plus délicates lorsque l'on arrive à Rome. Le prix de l'immobilier romain est très élevé, comme dans presque toutes les capitales. Pour la location d'une chambre individuelle aux abords du centre de Rome, il faut compter minimum 400 euros par mois; pour un T3 dans le même périmètre, la fourchette de prix commence à 1800?. Les tous petits budgets pourront profiter d'un système, peu répandu en France, de chambre double (entre 250 et 350 euros par mois selon les zones). Les annonces, de particulier à particulier, sont recensées sur de nombreux sites comme Easystanza, Portaportese ou Kijiji. Pour ceux qui préfèrent la tranquillité d'une recherche par agences, le site www.agenzieimmobiliari.com répertorie les principales agences immobilières de la capitale.

5. Les transports tu prendras. L'Italie est le pays des deux roues : scooters et mobylettes se faufilent entre les voitures. Ce mode de transport n'est surtout pas recommandé aux conducteurs débutants, car vous le remarquerez assez vite, les routes sont très encombrées la conduite peut parfois s'avérer dangereuse. Le réseau de transport en commun Atac (www.atac.roma.it) est mis à disposition de ceux qui ne voudraient pas s'aventurer sur les routes romaines. Un problème demeure : celui des retards fréquents. Armez-vous de patience et tout se passera comme sur des roulettes.

6. Sur les télécommunications tu t'informeras. S'il y a un domaine que les Français peuvent envier aux Italiens, c'est bien celui des télécommunications. En téléphonie mobile, il existe trois principaux opérateurs : Wind, Vodafone et Tim. Ces trois opérateurs offrent un large choix d'abonnements téléphoniques dès 10 euros par mois chez Tim, par exemple. Si vous préférez une carte rechargeable, il suffit de se rendre dans un des nombreux points de vente muni d'une pièce d'identité. Comptez une dizaine d'euros pour une carte simple et environ vingt euros pour une carte ainsi qu'un appareil basique.

7. Une école pour les enfants tu trouveras. Plusieurs options sont envisageables en matière de scolarisation. Il est possible d'inscrire les enfants dans les établissements italiens, cela leur permettra d'apprendre la langue plus rapidement. Il existe aussi deux établissements français qui accueillent les enfant depuis la maternelle jusqu'à la terminale : l'Institut Saint Dominique de Rome et le lycée Chateaubriand. Il faut compter entre 3.000 et 5.700 euros de frais d'inscription annuels pour le premier et de 4.335 à 5.700 euros pour le second.

Rosemine ABDALLAH (www.lepetitjournal.com/Rome) Jeudi 13 septembre 2012

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Expat Mag

Istanbul Appercu
LITTERATURE

Simla Ongan : traductrice, une vie à crédit

Lancée sur le chemin de la traduction par son ancien professeur de français, Simla Ongan a traduit de grands noms de la littérature française, comme Louis-Ferdinand Céline ou Michel Tournier. Mais la

Sur le même sujet