Jeudi 25 février 2021

Rencontre avec le dirigeant d'E-Smart Bike

Par Ronan de Keranflec'h | Publié le 04/12/2020 à 10:00 | Mis à jour le 06/12/2020 à 11:49
E-Smart Bike Rome

La petite entreprise vend et loue des vélos électriques. Nous avons rencontré son patron, Mattia Capistrano, et parcouru la ville sur ces bicyclettes très reposantes.

 

Un jour Mattia Capistrano trouve par hasard un vélo à assistance électrique. Il se déplace donc avec et se fait aborder par de nombreuses personnes qui s'intéressent à sa bicylette. Face à cet engouement l'idée lui vient alors de créer une entreprise de vente et location de vélos électriques. Après une première expérience infructueuse à Florence, Mattia installe sa boutique à Rome il y a maintenant 5 ans. Il nous explique que le marché y est bien plus porteur dans cette grande ville où le vélo multiplie les possibilités, dans les déplacements quotidiens comme dans les visites touristiques. En effet E-Smart Bike propose en plus de la vente de cycles électriques des locations à la journée et des tours touristiques. Le meilleur allié d'E-Smart Bike dans son développement est Airbnb qui met en avant son offre de visites en vélo. Ces parcours variés proposent de passer pendant une demi journée dans les lieux touristiques de Rome ou des lieux plus originaux et moins accessibles à pieds. Nous avons par exemple été à Garbatella en passant devant les oeuvres de street art qui recouvrent les murs du Testaccio. La boutique propose aussi des tours sur la via Appia avec de très beaux vélos dont l'assistance électrique ne sollicite presque aucun effort de notre part. Le tour est mené en italien, français ou anglais par un habitant de Rome qui vous fait découvrir sa ville ainsi qu'une bonne adresse romaine puisque chaque balade inclut une pause gastronomique.

 

Matia Rome e-bike

 

A nos questionnements sur les risques de la circulation romaine Mattia Capistrano nous répond que la dangerosité se réduit grâce à la sensibilisation et à l'éducation de la population aux dangers de la route. Le vélo est pour lui un bon moyen de déplacement dans la ville de Rome. Alors que les transports sont peu efficaces, surtout en cette période, le vélo peut constituer une alternative à la voiture.

Malheureusement la fréquentation de ces balades s'est écroulée au cours des 6 derniers mois. Mattia Capistrano nous confie que son activité a décru de 95 % sur cette période. En effet en temps normal 9 clients sur 10 sont américains. Depuis la fin des vacances de la Toussaint, où quelques français sont venus, plus aucun tour touristique n'a lieu. Avant la crise c'était environ 25 personnes chaque jours qui sollicitaient ce service. "Aujourd'hui nous sommes encore en vie" lâche Mattia avec inquiétude. Si l'entreprise se tient encore debout l'avenir demeure incertain. Ces difficultés ne ralentissent pas pour autant les ambitions de Mattia. E-Smart Bike qui possède une autre boutique à Barcelone projette d'en établir une à Londres ainsi qu'une à Paris. De plus la flotte de la boutique va progressivement être remplacée par des vélos produits en Italie.

 

Informations pratiques

Via Antonio Rosmini 22, Roma

www.e-smartbike.com

Contact : mattiacapistrano@gmail.com

+39 06 9760 6331

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

EXPO

l'Exposition Josef Koudelka à l'Ara Pacis

Josef Koudelka, photographe renommé et à l’œil avisé, est exposé au musée de l’Ara Pacis jusqu’au 16 mai dans le cadre de l’exposition « Radici – Evidenza della storia, enigma della bellezza ».

Expat Mag

Lima Appercu

Le plus grand potager vertical du Pérou se trouve à Lima

Réalisé à partir de bouteilles en plastique recyclées, ce potager bio est une initiative du district de Santiago de Surco qui destine les légumes frais récoltés aux repas solidaires du quartier.