Jeudi 2 juillet 2020

Andrine Hegerberg : sa sœur et l’AS Roma, deux amours indissolubles

Par AmoRoma | Publié le 02/06/2020 à 14:06 | Mis à jour le 02/06/2020 à 15:54
Andrine Hegerberg

Andrine a parlé de ce que sa sœur et la Roma représentent à ses yeux, facteurs fondamentaux dans sa carrière de joueuse de foot. Née le 6 juin 1993 à Sunndalsøra, en Norvège, elle a une petite sœur, Ada, qui joue en France à l’OL. Club avec lequel elle a obtenue de nombreux titre et qui lui a permis de gagner un Ballon d’or en 2018.

 

Son rapport avec sa soeur

Concernant sa sœur, elle lui voue un amour infini, au point qu’elle affirme que quand elle a laissé le Paris Saint-Germain pour arriver en Italie, elle a senti le manque de ne plus jouer de match contre elle : "Je l’admire beaucoup et nous nous donnons la force l’une à l’autre. Même quand elle gagne des titres, je sais que pour elle il y a des jours plus difficiles que d’autres et le plus important est que nous sommes toujours là l’une pour l’autre”.

Si elle n’a pas vraiment d’idole à imiter, la numéro 8 Giallorossa révèle que la force de continuer même dans les moments difficiles arrive grâce à sa sœur. Même si elles viennent d’un petit pays, les sœurs Hegerberg sont arrivées à atteindre des buts incroyables.

 

Andrine & Ada Hegerberg
Andrine & Ada Hegerberg

 

Rome, un rêve qui se réalise

Pour Andrine, ou Andy comme l’appellent ses amis et ses parents, la ville de Rome est un rêve qui s’est réalisé. Déjà quand elle était petite, elle admirait Francesco Totti et elle achetait des produits chez les AS Roma Store de la capitale.

Mais Andrine a révélé au journal The Guardian que pour elle, le foot féminin en Italie est en train de faire ses premiers pas, même s’il existe depuis les années 70. Pour elle, la Série A est très compétitive, il n’existe pas de match facile, et les équipes en bas du classement peuvent aussi créer des surprises : “Je pense que la Série A peut devenir professionnelle. Mais les terrains où on joue quelques fois ne sont pas très bons. il faut continuer à travailler pour améliorer tout cela. La Coupe du Monde a aidé le mouvement féminin en Italie et a créé beaucoup d’enthousiasme”.

La milieu norvégienne est sûrement l'une des filles les plus aimées par les supporters romains, ce qui lui donne une motivation supplémentaire ainsi qu'à toute l’équipe de la capitale. La Roma a beaucoup de projets pour le futur et Andy en sera certainement un membre important.

Suivez l'actualité de la Roma en Français sur AmoRoma.

Nous vous recommandons

Amoroma

AmoRoma

L'actualité du club de l'AS Roma en Français et en direct de Rome. www.amoroma.fr
0 Commentaire (s)Réagir