Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2283

PRESSE – "Depuis 2007, les quotidiens italiens ont enregistré une baisse de plus de 22%"

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 07/04/2014 à 22:45 | Mis à jour le 08/04/2014 à 16:35

Alors que l'offre en matière de presse quotidienne en Italie compte environ une centaine de titres, tous ont aujourd'hui un tirage inférieur à 500.000 exemplaires. Les quotidiens les plus diffusés sont Il Corriere della SeraLa RepubblicaLa Stampa et Il Messaggero. Tous à l'origine, quotidiens régionaux, après la conquête du territoire, leur prochain combat sera celui du numérique dans un contexte global de désintérêt de la part du public. 

Une presse quotidienne nationale décentralisée

Fondé en 1878, Il Messaggero reste aujourd'hui encore, le journal le plus vendu de Rome. C'est à partir de 1932, sous l'impulsion de Francesco Malgeri, que le quotidien commence à se faire une place au niveau national. Depuis 1940, Il Messaggero fait partie des cinq quotidiens les plus vendus d'Italie. Egalement fondé à Rome, le quotidien La Repubblica, est arrivé dans le paysage italien en 1976. Avec 455.897 tirages en décembre 2013 (chiffres ADS), il est aujourd'hui le second quotidien italien le plus diffusé derrière Il Corriere della Sera, historiquement basé à Milan. Fondé en 1876 par le journaliste Eugenio Torelli Viollier, il est désormais le journal le plus vendu d'Italie, avec près de 600.000 tirages quotidiens. De 1883 à 1885, le journal s'implante petit à petit en Lombardie, puis dans le Piémont et en Emilie. En 1886, avec près de 60.000 copies distribuées par jour, il devient le quotidien le plus distribué d'Italie du Nord. Mais c'est incontestablement l'arrivée de Luigi Albertini, dans les premières années du XXe siècle, qui fera passer Il Corriere della Sera au rang de quotidien national. Avec  462.385 tirages (chiffres ADS), il reste le journal le plus vendu d'Italie. La Stampa, fondé en 1894 à Turin, totalise, quant à lui, un tirage à 325.230 exemplaires.

Presse écrite et jeux de pouvoir

Comme en France, et contrairement à l'Angleterre, la presse italienne est une presse d'opinion. Les journaux sont positionnés soit à gauche, soit à droite, même si les partis politiques italiens se définissent comme centre gauche ou centre droit. Une presse d'opinion dont le but est de défendre des valeurs, des idéaux, tout en rendant compte dans sa diversité du débat social et politique qui parcourt la société. 

Ainsi, Il Corriere della Sera, que l'on tend à considérer comme le journal de référence, est plutôt de centre gauche et pourrait être comparé au journal Le Monde. La Republica est un journal nettement orienté à gauche. La Stampa, historiquement lié à la famille Agnelli et au groupe Fiat, est en revanche traditionnellement conservateur. 

 La presse écrite dans la tourmente 

Un rapport Censis (Centro studi investimenti social) de 2013 indique que les quotidiens payants ont perdu 2% de leur lectorat. Selon des données ADS, les quotidiens italiens ont vu leurs ventes baisser de manières significatives entre 2012 et 2013. Entre octobre 2012 et octobre 2013, La Repubblica a perdu 51.000 copies, Il Corriere della Sera 40.000, La Stampa 27.000, et Il Messaggero 33.000. Mais le prix n'est pas le seul argument à ce désintérêt, puisque la presse gratuite voit sa diffusion baisser de 4,6%.

"En cinq ans, depuis 2007, les quotidiens ont perdu plus de 1,15 million d'exemplaires (vendus), soit une baisse de plus de 22%", précise un autre rapport de la Fédération italienne des éditeurs de journaux (FIEG).

Seule la lecture de la presse sur Internet enregistre une légère évolution positive, avec une augmentation de (0.5%). Mais tous les quotidiens ne sont pas concernés de la même façon. Sur le plan numérique, Il Sole 24 Ore est le quotidien le plus vendu. Entre novembre et décembre 2013, il a vu ses ventes digitales augmenter de 11.8%, avec 292.316 ventes sur le mois de décembre 2013. A l'inverse, Il Corriere della Sera a enregistré une baisse de 1.5% de ses ventes sur la même période, et Il Messaggero une baisse de 0.4%.

Le nouveau combat de la presse italienne sera donc le même à celui des autres éditions européennes. Alors que les aides aux quotidiens sont remises en question, le nouvel enjeu sera, pour la presse italienne, après l'implantation géographique, la réussite l'implantation numérique. 

Romain Designolle (Lepetitjournal.com de Rome) ? mardi 8 avril 2014

A lire aussi :

PRESSE - Les coulisses du Corriere della Sera

PRESSE ? Vous avez des nouvelles de la France ?

Il Corriere della Sera : www.corriere.it

Il Messagero : www.ilmessaggero.it

La Stampa :www.lastampa.it

La Repubblica : www.repubblica.it 

Crédits photos : Wikimedia Commons

Retrouvez nos articles de la rubrique "Economie"
Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision

Sur le même sujet