Dimanche 27 septembre 2020

Rome contée autrement

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 16/06/2020 à 15:31 | Mis à jour le 16/06/2020 à 16:13
Anne-Caroline guide

Profitons de Rome en cette période.. Il n’y a personne ! Si Rome m’était contée collabore avec plusieurs guides officiels, qui font découvrir la ville éternelle depuis des années aux francophones de passage.

Cette année, différentes visites classiques et insolites sont proposées : balades, quartiers, à vélo, pour les enfants, insolites (pharmacie des papes, street art, le cinéma, les femmes à Rome….) Les dates et horaires seront à concorder avec les guides selon les groupes ou envie de visites privées. Sécurité maximum : masque et contrôle de température obligatoire.

 

Anne-Caroline guide

 

TARIFS

En groupe

15€ par personne

5€ de 8 à 18 ans

Moins de 7 ans : gratuit

Location écouteurs obligatoires (+ de 10 participants) : 1,5 € par pers. selon le lieu de visite.

Jours et heures à convenir lors de la réservation (en privé ou en groupe) Durée 2h à 3h selon la visite

Contact Anne-Caroline : ac@siromemetaitcontee.com 348 51 335 19

https://siromemetaitcontee.com/

 

MUSÉES DU VATICAN/CHAPELLE SIXTINE

Chaque vendredi soir de 19h à 22h + billet d’entrée

En nocturnes avec un itinéraire hors sentiers battus. Possibilité de visiter en semaine

Saviez-vous que les Musées du Vatican ont 7 km de galeries ? Étourdissant ... Les papes de la Renaissance nous ont laissé, avec cette extraordinaire collection, une profusion d'œuvres. L'amour de l'art et de la propagande politique ? C'est ce que nous essaierons de comprendre lorsque nous visiterons le plus petit pays du monde.

Que verrez-vous pendant la visite ? Vous ne manquerez pas la chapelle Sixtine et ses messages cachés. Dans les chambres de Raphaël vous découvrirez les nouvelles fresques découvertes par une restauration récente ! Mais aussi le Musée Pio Clementino, la Pinacothèque et le nouveau Braccio….

N.B : Les visites guidées dans la basilique Saint Pierre ne sont pas encore autorisées.

 

Anne-Caroline guide

 

COLISÉE/FORUM ROMAIN/PALATIN + billet d’entrée

Chaque samedi de 14h à 17h

Savez-vous pourquoi ce célèbre amphithéâtre se nomme le Colisée ? Non ? Alors laissez-moi vous conter les anecdotes et les techniques de construction de l’antiquité romaine, à l’aide de textes antiques et de reconstitutions fidèles aux recherches scientifiques. Sur le Forum romain, vous revivrez l’atmosphère de la vie quotidienne du centre-ville antique.

Vous découvrirez comment se déroulaient réellement les combats des gladiateurs, loin des images des péplums gravées dans nos mémoires. Vous serez surpris du nombre d’idées reçues ! Aucun pouce levé, ni de gladiateurs clamant leurs morts imminentes…

Alors prêts à mettre votre toge pour surplomber le mont Palatin ?

 

OSTIE ANTIQUE avec Justine Revelle + billet d’entrée

Laissez-moi vous conter l’histoire du port de la Rome antique au commerce florissant, fondamental au fonctionnement d’un Empire qui puisait main d’œuvre, architectes et richesses dans ses différentes provinces. L’abandon d’Ostie au Moyen Âge a permis à ce que de nombreux vestiges soient bien conservés : théâtre, thermes, teinturerie, boulangerie … Afin de nous replonger dans le quotidien de l’époque, nous pourrons entrer dans les insulae, immeubles de rapports de la plèbe ou encore dans les thermopolia, l’équivalent de nos take-away d’aujourd’hui. Il faudra imaginer qu’y affluaient commerçants, artisans, marins, armateurs, provenant des contrées romaines, qui cohabitaient en toute quiétude, malgré leurs diverses religions.

 

MUSÉES DU CAPITOLE avec Justine Revelle + billet d’entrée

La visite débute avec l’histoire de la colline du Capitole et sa merveilleuse place érigée par Michel-Ange, où se situent les musées et la célèbre statue de la louve (l’originale est conservée dans le musée). Elle domine le forum romain et le Palatin. Vous serez étonnés du nombre de légendes rattachées à ce lieu. La première collection papale des musées date de 1471, cependant cet immense édifice sera ouvert au public en 1734, comptant parmi les plus anciens musées au monde. Il est constitué de deux palais, un dit des Conservateurs et l’autre surnommé « Palais neuf » abritant des sculptures et des tableaux merveilleux, offerts aux papes et essentiellement retrouvés suite aux fouilles menées dans la ville. Ces palais renferment des chefs-d’œuvre absolument incontournables : la vénus capitoline, le tireur d’épine, la Méduse du Bernin, le galate mourant…Complète cet ensemble, une pinacothèque qui rassemble des œuvres du Caravage, Rubens, le Titien ou le Tintoret, Le parcours se termine sur la fabuleuse terrasse Caffarelli, afin de jouir d’une vue imprenable sur la capitale italienne.

 

Anne-Caroline guide

 

CENTRALE MONTEMARTINI + BASILIQUE SAINT PAUL HORS LES MURS Avec katia Bianchi+ billet d’entrée

Le contraste des marbres blancs des sculptures antiques avec les couleurs foncées des machines thermiques de cette ancienne centrale, vaut le détour ! Une partie des collections antiques des musées du Capitole y est exposée depuis 1997.

La juxtaposition du moderne à l’antique crée en réalité une réelle harmonie, les grandes verrières laissant largement pénétrer la lumière. Le parallélisme entre ces œuvres et l’architecture industrielle fit mouche, on comprend pourquoi les collections furent ensuite exposées de manière permanente. Quelques pépites de la collection : le décor d’un temple d'Apollon encore visible près du Théâtre Marcellus, la tête monumentale de la déesse de la Fortune mesurant 1m46.

 

PALAIS BARBERINI avec Justine Revelle + billet d’entrée

Le Palais Barberini, réalisé par les grands maîtres du baroque tels que le Bernin ou encore Borromini, ainsi que son fameux escalier hélicoïdal, renferme des chefs- d'œuvres extraordinaires. Filippo Lippi, Raphaël, Le Caravage, Canaletto ou encore Pietro da Cortona avec son splendide plafond, sont parmi les artistes qui composent cette collection inestimable.

 

GALERIE COLONNA avec Katia Bianchi + billet d’entrée

Le samedi matin + billet d’entrée

Considéré comme un authentique bijou – et l’exemple le plus accompli – du baroque romain, la Galerie Colonna fut commandée au milieu du XVIIe siècle par le Cardinal Girolamo Ier Colonna et par son neveu Lorenzo Onofrio Colonna. Elle fut inaugurée par le fils de Lorenzo Onofrio, Filippo II, en 1700. Cette galerie présente une belle collection de tableaux dont le célèbre mangeur d’haricots d’Annibal Carrache, le même artiste qui décora le palais Farnèse (Ambassade de France). Y fut tourné le célèbre film "Vacances Romaines" avec Audrey Hepburn et Gregory Peck en 1953.

 

APPIA ANTICA avec Anne-Caroline Allemand

Laissez-moi vous conter l’histoire de la regina viarium, « reine des routes », où se mêlent nécropoles païennes et catacombes chrétiennes.

Ces sites sont de riches témoignages par l’étude des tombeaux et des rites funéraires très codifiés. Sur cet axe primordial pour l’expansion de l’Empire, se situent le cirque et mausolée de Romulus, la tombe de Cecilia Metella, les églises Quo Vadis et Saint Sébastien…Cette atmosphère, au milieu des pins, si particulière rappelle les paysages de ruines où les Romantiques venaient pique-niquer.

Les pavés romains nous mèneront au domaine d’Hérode Atticus, précepteur de l’empereur Marc-Aurèle, dont les vestiges (thermes, nymphée) sont éparpillés au sein du parc de la Caffarella couvrant 132 hectares. Vous serez surpris d’y rencontrer, à 5 km du centre, fermes, paons, bergers et brebis !

Il est possible d’organiser une pause dégustation dans une ferme du XVI e siècle.

 

BALADES

PROMENADE DANS LA VILLA DORIA PAMPHILJ - GIANICOLO - DESCENTE VERS LE TRASTEVERE avec Joel Touratier

Une petite "randonnée" (prévoir 2h00 de marche et... de bonnes chaussures) d'abord à travers la magnifique Villa Doria Pamphilj (un véritable morceau de campagne dans la ville !), le Gianicolo (un lieu chargé d'histoire et lié aux combats de 1849), pour descendre ensuite vers le Trastevere, en admirant l'Acqua Paola ( il "Fontanone" de Paul V) et l'église San Pietro-in-Montorio (Tempietto de Bramante, fresques de Baldassare Peruzzi et de Sebastiano del Piombo...).

 

PARC DELLA CAFFARELLA avec Katia Bianchi + si parcours à vélo 12€ par personne location

La vallée de Caffarella, située à proximité des murs d'Aurélien et entre les deux routes consulaires historiques de via Latina et via Appia, est un immense parc de 190 hectares traversé par la rivière Almone, un petit affluent du Tibre, considéré par les Romains comme une rivière sacrée.

A vélo ou à pied, ce n'est pas une promenade dans un parc mais c'est un voyage dans l'espace et le temps : la ville ne se voit qu'au loin et on se retrouve en contact direct avec la civilisation romaine à travers les monuments du "Regina Viarum". Il y a une séquence ininterrompue des types de tombeaux les plus variés, l'une des plus grandes villas de la » banlieue romaine », la villa de Maxence et le mausolée de Cecilia Metella, un peu le symbole du lieu.

Mais en entrant via della Caffarella, à quelques mètres vous vous retrouvez catapulté dans une dimension complètement différente, vous vous retrouvez dans la campagne romaine avec des petites fermes, des domaines agricoles historiques et d'anciens moulins à eau. Le Sépulcre d'Annia Regilla et l’inattendu Nymphée d'Égérie, dont la légende est très ancienne, sont cachés par la végétation. L’accès au parc et les sentiers à suivre sont nombreux et permettent de traverser une partie de la vallée. L'accès à Tor Fiscale est particulièrement frappant, car il permet d'accéder à la Via del Mandrione piétonne, un lieu emblématique des films de Pier Paolo Pasolini. En marchant le long des arches de l'aqueduc Felice, vous pouvez facilement rejoindre le quartier animé de Pigneto, très branché.

 

LE CENTRE HISTORIQUE A VÉLO avec Anne-Caroline Allemand

(Ghetto, Trastevere, centre) + 7€ pour la location vélo par personne

Laissez-moi vous conter les sites emblématiques de Rome tels que la place d’Espagne et la fontaine de Trevi, mais également les lieux hors des sentiers battus. Pour aborder toutes les époques de la ville éternelle, nous évoquerons l’architecture au palais Farnèse (Ambassade de France), la divinisation des empereurs à travers la colonne de Marc-Aurèle, les techniques de construction du Panthéon, l’extraordinaire trompe-l’œil de l’église Saint -Ignace-de-Loyola, le propagandisme des papes à la place Navone, les toiles controversées du Caravage à Saint Louis des Français, la terrible famille Borgia, la curieuse perspective de Borromini…

Veuillez préciser si vous souhaitez la visite à pied ou à vélo.

 

ROME INSOLITE avec Anne-Caroline Allemand

Il n’y a pas que le Colisée et le Vatican, venez visiter Rome autrement !

Parcours de la Fontaine de Trevi à la place Campo dei fiori

– Visite d’escaliers, de façades et cours cachés

Veuillez préciser si vous souhaitez la visite à pied ou à vélo

 

ROME ILLUMINEE avec Anne-Caroline Allemand

Laissez-moi vous conter Rome illuminée…Tout simplement féerique !

Ce parcours de nuit est une visite idéale pour aborder toutes les périodes artistiques et historiques de la capitale.

Nous parlerons par exemple du rôle de la France à Rome depuis le XVe s à la célèbre place d’Espagne. Nous ne pourrons manquer la fontaine de Trevi, le Panthéon et la Place Navone, splendides sous les lueurs de la ville éternelle ! Plus insolite, la place de la Minerve et son curieux éléphant, non loin de l’une des plus anciennes aires archéologiques où nous retracerons la mort du dictateur Jules César…

Cette visite de Rome la nuit nous permettra d’imaginer la vie courante sous l’antiquité, par le biais de la colonne Trajane et de la colline du Capitole, dont les lumières exaltent la place de Michel-Ange.

Votre guide vous mènera vers une découverte insolite, le Théâtre Marcellus et la place de la bouche de la vérité.

 

Anne-Caroline guide

 

VISITES ENFANTS

LÉGENDES DE ROME avec Anne-Caroline Allemand

Laissez-moi conter aux enfants les légendes et la mythologie romaines à travers ces lieux :

Cette visite se déroule en famille à l’aide d’un jeu-questionnaire.

– Place du Capitole et la célèbre louve

– Vue panoramique sur le forum romain

– Théâtre Marcellus

– Forum boarium et olitorium (anciens marchés de l’Antiquité)

– Bouche de la vérité (il peut y avoir une longue file d’attente)

– Cirque maxime (course de chars)

– Trou de serrure, Basilique Saint Alexis, jardin des orangers sur la colline de l’Aventin

 

JEU DE PISTE DANS LE CENTRE avec Anne-Caroline Allemand (de la fontaine de Trevi à place Navone)

Cette visite se déroule dans le centre historique, en famille à l’aide d’un jeu de piste, de manière ludique mais avec du contenu. Même les parents me disent qu’ils ont appris des choses !

Le jeu de piste fait découvrir aux enfants l’histoire et anecdotes de Rome et ses quartiers. Il a lieu dans un lieu très sécurisé, sans voiture (largo torre argentina, ghetto) ou dans les lieux touristiques : Fontaine de Trevi, colonne de Marc-Aurèle, temple d’Hadrien, église Saint Ignace (intérieur), Panthéon (intérieur), église Saint Louis des Français(intérieur) œuvres du Caravage, place Navone.

 

QUARTIERS

QUARTIER BORGO avec Paola Scuccimarro

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la rue la plus populaire de Borgo, s'appelle "Pio"?

Et quelle est la boutique de glaces préférée du Pape ? Alors cette visite est faite pour vous. Nous déambulerons dans les ruelles du quartier Borgo, qui a encore conservé son âme de village, malgré les restaurants fréquentés par le tourisme de masse. Pour saisir l'atmosphère du lieu, on s’arrêtera à la célèbre laiterie, un morceau d'histoire qui est resté intact.

Notre promenade se déroulera à travers les rues de la cité léonine voulue par le pape Léon IV pour protéger le Saint-Siège, en utilisant le célèbre "Passetto". Clément VII a utilisé ce "Corridore de Borgo", un chemin de ronde qui relie le palais apostolique au Château Saint Ange, pour échapper au terrible sac de Rome en 1527. Nous retracerons les transformations urbaines du siècle dernier qui ont conduit à l'ouverture de la Via della Conciliazione à travers la destruction de la "Spina di Borgo", qui changera définitivement le projet du Bernin pour la place Saint-Pierre.

 

QUARTIER MONTI avec Paola Scuccimarro

Il est difficile de croire que cet endroit branché ait été l'ancienne Suburra ! Lieu populaire et malfamé de la Rome antique.

Aujourd’hui, le quartier de Monti a deux visages, pittoresque avec ses rues étroites et ses boutiques d'artisanat mais aussi alternatif et pétillant.

Lieu de rencontre des jeunes en devenir, nous tenterons de comprendre l'évolution de ce quartier unique. Empreint d'histoire et d'art, comme dans chaque recoin de Rome ... Nous découvrirons également qui est né ici ... Vous ne le croirez pas !

 

LE FORUM BOARIUM ET LE VÉLABRE : ROME AVANT ROME avec Joel Touratier

Hercule s'y est reposé avec les bœufs de Géryon et a abattu ici-même le brigand Cacus pour les protéger ; c'est là que le Tibre a déposé le berceau de Rémus et Romulus et on y trouve encore l'un des premiers temples construits en marbre : ce terrain marécageux qui s'étend entre le fleuve et le Palatin est le véritable berceau de Rome et son plus ancien lieu de commerce et d'échanges. Aujourd'hui on y retrouve une densité historique et artistique qui même à Rome est exceptionnelle : la zone archéologique de Sant'Omobono, les temples républicains, l'Arc des Argentiers, l'Arc de Janus...nous feront traverser plus de 2000 ans d’histoire !

 

QUARTIER NOMENTANA avec Joël Touratier

Depuis les débuts du christianisme jusqu'à l'époque moderne : Mausolée de Santa Costanza, Villa Torlonia, Quartier Coppedè...Le long de l'antique Via Nomentana semble se déployer toute l'histoire de Rome depuis les origines du christianisme (complexe de Sainte-Agnès) jusqu'aux jeux architecturaux de la Villa Torlonia et du Quartier Coppedè. La visite se concentrera sur le Mausolée de Santa Costanza, sur le parc de la Villa Torlonia et ses bâtiments et sur le Quartier Coppedè.

 

QUARTIER GARBATELLA avec Joël Touratier

En construisant dans les années 20, sur les collines surplombant la Basilique Saint-Paul-Hors-Les-Murs, ce quartier destiné à loger les classes populaires, les concepteurs s'inspirèrent des cités-jardins d'Angleterre mais dans le style du "Barocchetto romano", mêlant sans complexe éléments gothiques, frises avec figures animales, décorations d'inspiration florale et botanique, avec en guise de marbre, le stuc et le plâtre. Une promenade loin des sentiers battus, dans un quartier où la nature se marie parfaitement à l'architecture.

 

COLLINE DE L’AVENTIN avec Joël Touratier

Quoi de plus agréable qu'une promenade dans l'un des endroits les plus verts et les plus calmes de Rome ? Une occasion d'évoquer le riche passé légendaire et historique de cette colline au bord du fleuve, d'admirer le panorama depuis le Jardin des Orangers, de visiter Santa Sabina et Sant'Alessio, d'évoquer l'ordre des Chevaliers de Malte, et, pourquoi pas ? de faire quelques emplettes à la boutique monastique de Sant'Anselmo...

 

EN BALADE ENTRE ANCIENS PALAIS ET TRADITIONS avec Silvia Mecozzi

Une promenade en soirée qui traverse une grande partie du quartier Ponte, l'un des plus riches et aux bâtiments représentatifs de la Renaissance et du Baroque. Un itinéraire suggestif, parmi les ruelles, nous découvrirons l'un des plus étroits de la ville, sanctuaires mariaux, tours et vues pittoresques qui ont résisté au temps. Églises, palais, cloîtres, kiosques sacrés, cours et vues sont les trésors que cette partie de Rome offre : la capitale montre l'un de ses visages fascinants à ceux qui ont eu l’envie de la parcourir.

 

QUARTIER PIRAMIDE ET STREET ART avec Katia Bianchi

Situé le long du Tibre à la frontière du quartier animé de Testaccio, notre itinéraire se développe entre les murs d'Aurélien et le célèbre quartier de Garbatella qui fête cette année son centième anniversaire. Le quartier présente des éléments de l'histoire ancienne et de l'architecture religieuse, des restaurants avec une cuisine traditionnelle, des cafés historiques et des pâtisseries. Pourtant la présence des étudiants de l'Université de Roma Tre, les discothèques de via Libetta, le réaménagement architectural particulièrement attentif aux critères de construction éco-durable, les restaurants branchés et ethniques, l'archéologie industrielle et la présence de nombreuses peintures murales valides du l'art de la rue, rend le quartier unique à Rome. L'ensemble du quartier ressemble à un répertoire extraordinaire de styles, de cultures, de différentes façons de voir l'art et la vie quotidienne. Il y a des dizaines de fresques murales, d‘ images abstraites et figuratives qui s‘alternent, aux idées politiques et ambiances fantastiques.

 

QUARTIER TESTACCIO - CIMETIERE ACATTOLICO avec Joël Touratier

Le Testaccio doit son nom à la colline artificielle formée d'une accumulation de tessons d'amphores provenant du port fluvial antique, l'Emporium, et a conservé à travers les siècles son caractère commerçant et "industriel". Aujourd'hui, les anciens abattoirs ont disparu mais les marchés et les trattorie ont conservé intacte la grande tradition culinaire romaine. Avant d'arpenter les rues pleines de vie de ce quartier populaire, nous rendrons visite aux morts plus ou moins illustres du cimetière romain des non-catholiques, oasis de verdure au charme romantique.

 

VISITES INSOLITES

PHARMACIE DES PAPES A TRASTEVERE avec Paola Scuccimarro + billet d’entrée

On ressent une atmosphère particulière, en poussant la porte dérobée de cette « pharmacie des papes ».

Vous serez reçu par un prêtre carmélitain, qui vous contera l’histoire de ce lieu unique dans une ambiance Harry Potter. Cette pharmacie était si réputée que les prélats et cardinaux se ruaient ici. Tout est resté comme dans les années 60, dans un décor baroque : bocaux, alambics, fioles, balances, ordonnances, herbes aromatiques…C’est simple, on a l’impression que les prêtres ont quitté les lieux hier. Pour les plus curieux, vous pourrez même humer une ancienne potion ancestrale. Alors prêts à tenter le remède « pour avoir un bel aspect » encore en vente ?

 

L’HISTOIRE SECRETE DU TRASTEVERE avec Silvia Mecozzi

Une promenade fascinante pour découvrir des coins insolites du Trastevere qui passent inaperçus aux yeux des moins attentifs. Un Trastevere différent entre les clochers romans pittoresques, les petites églises avec plus de mille ans d'histoire, les arcs et les splendides maisons du XVe siècle ; à la recherche des traces des sept synagogues, Giudecca et le temple des Bona Dea, dont le nom fut si mystérieux et secret qu’il n'a jamais été prononcé.

 

FRISSONS ET MYSTERES A ROME avec Silvia Mecozzi

Après le coucher du soleil, un autre aspect de la ville commence à prendre vie : un côté sombre et mystérieux, où les faits, les contes de fées, les personnages s'entrelacent et donnent vie aux rues, aux places et aux bâtiments. Dans cette promenade insolite, organisée lorsque l'obscurité tombe sur la ville, nous parcourrons des lieux liés à la présence d'esprits et d'âmes agitées qui peuplent les nuits de la Ville éternelle. Un chemin qui ouvre une fenêtre sur une Rome aux traits magiques, au charme inquiétant et surprenant.

 

CHARME, CURIOSITE ET MYSTERE : LE QUARTIER REGOLA avec Silvia Mecozzi

Se promener dans le quartier de Regola signifie retracer l'histoire millénaire d'une Rome toujours authentique et populaire. Le quartier tire son nom du sable, le sable laissé par le Tibre, le long duquel s'étend le rivage oriental. C'est précisément la proximité de la rivière qui en a toujours fait un espace animé par des activités marchandes et artisanales. Même aujourd'hui, cette animation survit grâce aux magasins historiques, galeries d'art, d boutiques à la mode et tavernes romaines où vous pouvez goûter la queue de bœuf, un plat traditionnel né dans le quartier.

 

STREET ART DANS LE QUARTIER QUADRARO avec Katia Bianchi

Visiter le Quadraro vous permettra d'apprécier les nombreuses âmes de Rome. Nous sommes à proximité de Tuscolana, une rue commerçante romaine très animée, il est situé à quelques mètres des Studios Cinecittà et est facilement relié au centre historique de la ville par le métro A, mais reste un quartier authentique avec une identité forte et fière de ses origines.

Y règne encore l'atmosphère d'un village. Les résidents semblent se connaître et beaucoup achètent dans les boulangeries locales et les "pizzicaroli". Norcineria Lattanzi au numéro 18, par exemple, est une véritable institution pour les habitants du quartier, ses produits sont toujours fabriqués à la main et emballés dans le même laboratoire qui est actif depuis soixante ans via Gattamelata. Pourtant, ce petit village de banlieue voudrait se rapprocher de l'art contemporain. Grâce à l'intervention de l'artiste David "Diavù", fondateur du M.U.Ro, le Musée Urbain de Rome, depuis 2010 près de 30 œuvres ont été réalisés sur les murs et les façades du quartier. Les artistes sont nombreux, italiens et internationaux et tous très appréciés dans le milieu de l'art contemporain et connus des amateurs du street art du monde entier. Ils apportent leur contribution gratuitement en faveur de la diffusion de l'art contemporain et contribuent à garder vivante la mémoire des douleurs et des victoires vécues par les habitants de Quadraro. C'est précisément Diavù qui crée l'énorme bouche qui décore l'entrée d'un quartier, à proximité du célèbre "Nid de Vespa" de Lucamaleonte. Le nom de l'œuvre rappelle le surnom comme un signe de mépris que les nazis ont donné aux habitants du quartier, précisément «nid de guêpe».

À la fin de la visite, vous pouvez facilement rejoindre le gigantesque parc de Caffarella pour une promenade dans la nature parmi les découvertes archéologiques romaines, vous pouvez prolonger votre visite avec le quartier de Torpignattara, un autre quartier à forte identité romaine dans lequel le street art a été inséré dans sa vie quotidienne animée et multiethnique.

 

LES FEMMES A ROME avec Rosanna Peluso

La ville est connue pour les grands artistes qui l'ont rendue immortelle, mais quelles étaient les muses ou celles qui ont réussi à s'imposer dans un monde d’hommes ? Connaissez-vous Cristina de Suède, Artemisia Gentileschi, la Pimpaccia ?

 

LE CINEMA A ROME avec Rosanna Peluso

Ville unique au monde, décor naturel pour sa lumière, ses couleurs, ses monuments qui ont inspiré les réalisateurs italiens et étrangers. Rome qui accueille tout le monde, qui tolère tout, comme une grande mère, nous embrasse, nous ensorcelle, nous fait tomber amoureux. Nous reviendrons sur certains endroits et nous voudrons voir de nombreux films avec de nouveaux yeux.

 

LE DIVERTISSEMENT A L’EPOQUE ANTIQUE avec Rosanna Peluso

Quels étaient les lieux de divertissement dans la Rome antique ? Nous marchons souvent sur ou à côté de leurs ruines. On va traverser les théâtres, l'Odéon, le stade, imaginer les jeux, les bruits, les odeurs.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

INTERVIEW

S.CAZEBONNE - "Une rentrée plus satisfaisante et apaisée qu’imaginée"

La députée de la 5e circonscription des Français de l’étranger, Samantha Cazebonne, aborde avec nous la situation des établissements français à l’étranger, la transition verte et le respect animal.

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien