Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2283

Pour la fête des pères, on mange des Zeppole appelés aussi Bignè !

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 19/03/2021 à 16:47 | Mis à jour le 19/03/2021 à 16:51
Bignè di san Giuseppe

Traditionnellement, la fête des pères est fêtée le 19 mars en Italie depuis 1968, jour de la Saint Joseph (San Giuseppe). Et ce jour-là, c’est le bignè di San Giuseppe (ou zeppole ou fritelle) que l’on déguste sans modération !

 

Selon la tradition, le bignè est associé à cette fête parce que son origine remonterait à l’époque romaine. En effet, dans l’Évangile selon Matthieu, on apprend que le roi Hérode Ier, ayant été informé par les mages de la naissance à Bethléem du « Roi des Juifs », ordonna le massacre de tous les enfants de moins de deux ans présents dans la ville (appelé aussi le « Massacre des Innocents »). Joseph décida de fuir avec Marie et Jésus en Égypte après avoir été prévenu en songe. L’on raconte alors que durant cette fuite, Joseph aurait vendu des fritelle pour subvenir aux besoins de sa famille, raison pour laquelle les Romains l’auraient alors affublé du surnom « fritellaro ».

La préparation de ces beignets de la fête des pères varie selon les régions italiennes. Effectivement, dans le sud, le Zeppole sont frites, alors que dans le Nord de l’Italie, on prépare la Raviola (sorte de chausson frit fourré à la crème ou à la confiture) ; en Sicile, on retrouve le Sfince, sorte de beignets écrasés.

Quoi qu’il en soit et quel que soit le gâteau choisi, une chose est sûre, c’est qu’il est délicieux !

Si vous souhaitez préparer des Zeppole ou Bignè pour ce soir, retrouvez la recette du chef Pino sur notre site. Et bonne fête à tous les papas !

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.