Mercredi 21 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

OENOLOGIE - Faut-il opter pour une cave électrique au Brésil ?

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 02/10/2013 à 22:03 | Mis à jour le 03/10/2013 à 13:12

La semaine dernière, la Confrérie du vin français au Brésil vous expliquait combien il n'était pas aisé de conserver son vin dans ce pays au climat si "hostile". Une cave à vin électrique pourrait-elle régler le problème ? Réponse de notre expert.

Plusieurs lecteurs m'ont fait part de leur étonnement. Ils ont investi dans une belle cave à vin électrique et s'étonnent que je ne fasse pas plus l'éloge de cette invention. Je dois vous dire qu'heureusement que pour tous les travaux de rafraîchissement du vin, on n'utilise pas toujours un compresseur électrique.

Par exemple, mon grand-père, pour maîtriser la température de fermentation des vins rosés (les premiers jours après la récolte), pompait grâce à une pompe électrique de l'eau du puits à 12°C dans sa vendange qui se rapprochait dangereusement des 25°C. Il faisait circuler cette eau dans sa cuve avec un serpentin et il arrosait aussi sa cuve pour en refroidir les parois. Une température trop élevée en fermentation tue les arômes les plus délicats, c'est une des difficultés pour réussir un bon rosé. Mais aujourd'hui, la thermorégulation est "indispensable" et les climatisations partent à la conquête des caves. Mais il faut penser à l'avenir de la planète.

Régler sa cave "le plus haut possible"
Alors revenons à la cave électrique. Pour les mêmes raisons, je vous conseille au Brésil de la régler le "plus haut possible". Disons, si le réglage est 16°C ou 17°C, cela peut être un bon compromis. Ainsi, en sortant le vin, il ne sera pas trop froid pour le boire et développera bien ses arômes dans votre verre (et cela, surtout s'il fait 34°C dehors). Vous limiterez le choc thermique et la condensation désagréable sur la bouteille.

Pour les blancs qui se boivent entre 7 et 10°C, passez-les une heure au réfrigérateur en les sortant de la cave. Bref, ne suivez pas à la lettre ceux qui disent que la température idéale est 12°C pour conserver un vin. C'est valable en Europe avec des hygrométries de pays "secs". Comme je l'ai dit précédemment, l'essentiel est que la température soit stable à quelques degrés près et dans un environnement humide. A 16°C, un vin vieillira un peu plus vite qu'à 12, mais il restera bon et vous protègerez aussi l'environnement (le compresseur ne fonctionnera quasiment pas pendant ce que vous appelez l'"hiver" !).

Ronan KERREST - Confraria do vinho francês (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 03 octobre 2013

- Le profil Facebook de la Confraria do vinho francês

- Lire la première partie sur la conservation du vin au Brésil

*Illustration : www.armoire-et-cave-a-vin.com

Cours et dégustation de vin français à Paraty

Vous avez envie de venir découvrir la diversité des vins français et connaître les techniques de dégustations?
Venez à Paraty, les 17 et 18 octobre, déguster 5 vins à l'aveugle de différentes régions françaises.
Pour accompagner le vin le quiosque vous offre deux plats à la carte .
 
Adresse:Quiosque da Rebouça, Avenida Jabaquara n°15, Paraty, RJ
17 et 18 octobre à 19h30
Tel: 24 9861-5881 

Information et inscription Marcia Laje: 24 9861-5881 et Ronan Kerrest ronan.k@live.fr
120 R$, réduction pour un groupe, limitée à 15 places, confirmer présence par mail ou téléphone

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet