Mardi 22 mai 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FOOTBALL - A peine libéré de prison, Bruno retrouve déjà un club

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 14/03/2017 à 23:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 04:18

Une publicité bien macabre pour Boa Esporte. Ce petit club de Varginha (Minas Gerais), qui jouera en Série B cette année, a annoncé cette semaine le recrutement du gardien de but Bruno, libéré de prison le mois dernier à la surprise générale. 

Bruno, 32 ans, avait été interpellé en 2010, alors au sommet de sa carrière avec Flamengo, après la disparition de son ex-maîtresse, Eliza Samudio, avec qui il a eu un enfant. Le corps de la jeune femme, âgé de 25 ans et qui réclamait un test ADN, n'a jamais été retrouvé et le gardien de but avait été condamné en 2013 en première instance à 22 ans et 3 mois de prison, en compagnie de l'un de ses amis, qui aurait commis l'assassinat à sa demande.

C'est grâce à un Habeas Corpus concédé par la Cour suprême brésilienne que Bruno a pu obtenir sa libération. Son recrutement par Boa Esporte a fait un tollé national et le club a déjà perdu trois de ses sponsors. 

CC (www.lepetitjournal.com - Brésil) mercredi 15 mars 2017

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Ines jeu 12/10/2017 - 16:39

Ce n'est pas de la faute du club mais celle de la justice ! https://www.testdepaternite.fr/actus/test-adn-gardien-de-but-bruno-a-deja-retrouve-equipe/

Répondre

Vivre à Rio

EDUCATION

Lycées français : le combat marathon d’un réseau de parents d’élèves

Le collectif « avenir des lycées français du monde en danger »,  formé par des parents d’élèves suite à l’annulation de 33 millions d’euros de crédit du budget de l’Agence pour l’Enseignement Français

Communauté

VIDEO

Ambassadeurs en herbe : des graines d’orateurs ! 

50 élèves scolarisés dans des établissements français de l’étranger se sont rassemblés du 2 au 4 mai au Théâtre de la Villette, à Paris, afin de participer à la finale des Ambassadeurs en herbe 2018