Lundi 19 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRESIDENTIELLE - A Rio, une participation faible, mais des électeurs impliqués

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 23/04/2017 à 22:05 | Mis à jour le 24/04/2017 à 03:45

C'est samedi que les Français établis sur le continent américain dans son ensemble ont voté pour le premier tour de l'élection présidentielle. Lepetitjournal.com s'est rendu au consulat général de France à Rio pour prendre la température.

Si les images des files d'attente dans certains bureaux de vote du continent américain pour le premier tour de la présidentielle française ont impressionné, comme à Montréal, la journée de samedi a été beaucoup plus calme au consulat général de France à Rio, qui accueillait les électeurs de la circonscription des Etats de Rio de Janeiro et de l'Espirito Santo.

Mis à part un petit pic d'affluence en fin de matinée, l'enregistrement et le vote ont été des plus fluides, avec trois bureaux mis en place, dont deux dans le bureau même du consul de France, Brice Roquefeuil. "Cela se passe bien", se satisfaisait ce dernier auprès du Petitjournal.com, soulignant que son consulat avait reçu beaucoup de procuration, surtout à Belo Horizonte, lors de sa récente tournée consulaire.

Un peu moins de 5.000 électeurs à Rio
Il faut dire que la circonscription dans son ensemble (avec le Minas Gerais) ne compte que 5.449 électeurs pour 1.722 votants à l'occasion de ce premier tour (31,6% de participation), soit près de 1.000 de moins qu'il y a cinq ans. Les files d'attente ont ainsi été plus longues à São Paulo, selon les échos que Lepetitjournal.com a pu obtenir.  

Tous les bureaux de vote français à l'étranger avaient au moins le point commun de comporter toutes les affiches des candidats, sauf une : celle de Marine Le Pen, qui n'a pas été envoyée par le Front national.

"On se sent concerné parce qu'on voit comment la France évolue"
Du côté des électeurs, tous reconnaissaient l'importance d'accomplir leur droit, même si loin de la France. "Cela fait 18 ans que je suis au Brésil, mais je suis toujours aussi impliquée, il faut voter car nous restons directement liés si un jour nous rentrons à la maison", a estimé Cécile. Son mari, Pedro, qui a été naturalisé français et vote donc désormais au Brésil comme en France, se sentait lui aussi autant investi : "Ce n'est pas seulement un passeport, je suis l'actualité politique française autant que la brésilienne, c'est comme un cumul des mandats !"

Isabelle et Fabrice, tous deux professeurs à l'Alliance française de Petropolis, avaient fait le déplacement depuis la ville impériale. "On se sent concerné parce qu'on voit comment la France évolue, on a tout ce qu'il faut pour être informés et on pense notamment à notre famille", a indiqué la première, qui vit depuis 22 ans au Brésil.

Si elle a porté une attention particulière aux propositions des candidats pour les Français de l'étranger, ce n'est pas vraiment le cas de son collègue. "Cela fait huit ans que je suis au Brésil et d'où on est, je ne ressens absolument pas la politique pour les Français de l'étranger, mais si je ne vote pas forcément par sens du devoir, je suis venu apporter mon vote du c?ur, de conviction", a témoigné Fabrice.

Gregorio Duvivier, fan de Jean-Luc Mélenchon
Parmi les électeurs présents samedi, quelques têtes connues dont l'humoriste franco-brésilien Gregorio Duvivier, cofondateur du collectif Porta dos Fundos et très engagé sur la scène politique brésilienne. "Mais je m'intéresse aussi beaucoup à la politique française, j'en étais complètement obsédé cette dernière semaine", a-t-il déclaré au Petitjournal.com. "C'est le bazar, on ne sait pas ce qu'il va se passer, mais cela dit plein de choses sur la méfiance des gens envers les grands partis", ajoute l'ancien élève du lycée Molière, qui n'a pas hésité à dévoiler son choix pour Jean-Luc Mélenchon : "Il m'a vraiment surpris et je suis très content qu'une partie des Français semble vouloir voter un peu plus à gauche".

A l'image des résultats généraux, le chef de file de la France insoumise a obtenu le meilleur score à gauche entre les circonscriptions de Rio et São Paulo, terminant troisième derrière Emmanuel Macron et proche de François Fillon. Lepetitjournal.com vous communiquera les résultats définitifs des Français du Brésil quand ils seront disponibles.

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) lundi 24 avril 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet