Mardi 13 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDUCATION - Visite de l’ambassadeur de France au Brésil à un projet communautaire soutenu par Solidariedade França Brasil

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 23/03/2017 à 23:05 | Mis à jour le 28/03/2017 à 16:47

L'ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, et le consul général de France adjoint, Jean-François Laborie, ont visité au début du mois le Centre communautaire de Marambaia, à Nova Iguaçu, près de Rio. La région de la Baixada Fluminense est la principale région d'intervention de l'ONG Solidariedade França Brasil (SFB).

A l'occasion de son passage à Rio au début du mois, l'ambassadeur de France au Brésil, Laurent Bili, s'est rendu, en compagnie du consul général de France adjoint, Jean-François Laborie, au Centre communautaire de Marambaia, à Nova Iguaçu, qui fait partie du réseau soutenu par Solidariedade França Brasil (SFB) dans la Baixada Fluminense.

En effet, moins de 10% des enfants de 0 à 3 ans de la région y sont accueillis en crèche, tandis que 50% des enfants de 4 et 5 ans n'iront jamais à la maternelle. Le Centre communautaire de Marambaia, qui accueille 195 enfants, adolescents, ainsi que de nombreuses mamans, est localisé dans un quartier défavorisé, isolé, marqué par la violence. C'est le centre de référence de la communauté, seul à proposer des programmes socio-éducatifs aux enfants, adolescents ainsi qu'aux parents.

Dix ans de partenariat entre Solidariedade França Brasil et Marambaia
Aux côtés de Laurent Bili, Denise Santos, directrice du centre, a expliqué comment la crise économique touchait durement cette communauté et son centre : "Nous accueillions 500 enfants et adolescents avant la crise, aujourd'hui, nos ressources financières ne permettent d'en recevoir que 200".

Lourdilena Santos, manager de SFB, a présenté les actions développées auprès du centre depuis 10 ans : formation continue des éducateurs aux thèmes de la petite enfance (apprentissage des arts, sensibilisation à la lecture, santé de l'enfant?), enseignement de la culture de paix, financement de travaux de rénovation pour améliorer la sécurité des enfants. Inculquer le respect de l'autre, apprendre à résoudre les différends par le dialogue et non la violence sont en effet les priorités des formations dispensées par SFB aux plus jeunes.

"Je suis fier de voir à l'?uvre la solidarité entre mon pays et le Brésil"
Laurent Bili a rencontré plusieurs mères venues témoigner de l'impact positif de cet enseignement de la culture de paix dans la vie de toute la communauté. "L'action de SFB dans cette région reculée atténue les effets de la crise qui affecte le Brésil, la formation des éducateurs et des enfants est fondamentale pour transformer le pays? En me rendant dans ce centre, j'ai tenu à témoigner mon appui aux professionnels et aux bénévoles de SFB, qui dédient leur temps et leur énergie à ces enfants et familles défavorisés. Je suis fier de voir à l'?uvre la solidarité entre mon pays et le Brésil", a déclaré l'ambassadeur de France.

Cette visite a connu aussi un moment de grande émotion lorsqu'un groupe d'enfants a présenté un spectacle musical pour rendre hommage à Laurent Bili.

SOLIDARIEDADE FRANCA BRASIL (www.lepetitjournal.com - Brésil) vendredi 24 mars 2017

- Voir le site de Solidariedade França Brasil

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet