Lundi 24 septembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Toute première représentation au Brésil de la pièce "SIRI"

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 19/10/2017 à 12:22 | Mis à jour le 19/10/2017 à 12:31
siri-théâtre

Pour la première fois au Brésil, SIRI, de Laurence Dauphinais et Maxime Carboneau, avec la traduction de Letícia Tórgo aura sa première en novembre, à Rio de Janeiro.

Une actrice et une machine d’intelligence artificielle. Ainsi, commence une enquête sur la relation entre l’homme et sa création. À une époque où les penseurs questionnent le besoin du corps d’être humain, qui est le vrai programmeur?

Du jamais vu au Brésil, traduit et produit par une Brésilienne qui a immigré au Québec, le spectacle canadien SIRI vise à transformer cette grande boîte qu’est le théâtre en n’utilisant que les outils que la petite boîte de l’iPhone peut offrir. Avec l’appui de la municipalité de la ville de Rio de Janeiro, le secrétaire municipal de la culture de Rio de Janeiro et le commanditaire Oi Futuro, le spectacle sera présenté le 23 novembre au Téâtre Oi Futuro Flamengo.

En 2010, Apple crée l’assistante personnelle Siri qui décrypte les instructions verbales de ses utilisateurs et répond à leurs requêtes. Sur le site d’Apple, on peut d’ailleurs lire ceci : parlez-lui d’une voix naturelle. Siri comprend non seulement ce que vous dites, mais aussi ce que vous voulez dire, et vous répond. Parlez-lui comme à une vraie personne ». Comme à une vraie personne.

Préoccupée par les thèmes de l’intimité, du corps, de la mémoire et de la soif de spiritualité, Laurence Dauphinais veut approfondir une relation entre un humain et l’application Siri. Avec Siri, elle désire questionner ce regard de l’autre qui nous forge et nous révèle, surtout lorsqu’il s’agit d’un regard fabriqué par les humains. Siri est un programme non seulement destiné à remplir des tâches d’assistant personnel ou de guide GPS, mais aussi conçu pour entretenir des discussions avec humour et répartie. Depuis la sortie du iPhone 6s, elle écoute ce que nous disons, en tout temps, toujours à l’affût. Siri prétend, comme un Dieu omniscient, avoir réponse à tout.

Le spectacle est prévu jusqu’au 17 décembre. Il y aura 16 présentations d’une durée d’environ 120 minutes, du jeudi au dimanche, à 20 h. Le spectacle comportera toujours une séance avec langage de signes et la description audio.

Le spectacle :

En 2010, Apple crée l’assistante personnelle Siri qui décrypte les instructions verbales de ses utilisateurs et répond à leurs requêtes. Sur le site d’Apple, on peut d’ailleurs lire ceci : parlez-lui d’une voix naturelle. Siri comprend non seulement ce que vous dites, mais aussi ce que vous voulez dire, et vous répond. Parlez-lui comme à une vraie personne. » Comme à une vraie personne. Alors que les paramètres de nos relations sont en pleine mutation, aller à la rencontre de l’autre prend dorénavant plusieurs dimensions; par l’intermédiaire des réseaux sociaux entre autres. Sur tous les plans, nous multiplions les rencontres. Or, est-ce que celles-ci nous révèlent ou nous dissimulent à nous-mêmes? Et si l’une de ces rencontres, avec une entité programmée pour être une compagne discrète et objective, devenait une rencontre déterminante? Ces entités numériques pourraient-elles, à terme, devenir de meilleurs humains dans leurs fonctions sociales qu’un humain le serait?

Un spectacle de : La Messe Basse

Réalisation au Brésil : da Gaveta Produções

Texte : Maxime Carbonneau + Laurence Dauphinais + Siri

Traduction et Production au Brésil : Letícia Tórgo

Mise en scène : Maxime Carbonneau
Interprétation : Laurence Dauphinais + Siri
Assistance à la mise en scène et direction de production : Jérémie Boucher
Scénographie et costumes : Geneviève Lizotte
Lumières : Julie Basse
Son et musique : Olivier Girouard
Regard extérieur et conseil dramaturgique : Dany Boudreault + Tiphaine Raffier

Analyste financier au Brésil : Alexandre Rocha

Coproduction Festival TransAmériques avec le soutien de Le Phénix – scène nationale Valenciennes

Création au FTA, Montréal, le 1er juin 2016

Cette traduction a été développée avec le soutien de la résidence de traduction Glassco à Tadoussac à travers Playwrigths' Workshop Montréal.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin