Vendredi 21 septembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FETE DE LA MUSIQUE – Plus de 8000 spectateurs à Saint-Domingue

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 26/06/2015 à 00:00 | Mis à jour le 26/06/2015 à 08:56

 

La Fête de la musique a battu son plein le week-end dernier en zone coloniale. Retour sur cette 7ème édition au bilan plus que positif…

Les équipes de l'Alliance française et leurs partenaires avaient travaillé sur l'événement plusieurs mois en amont, mais l'effort en valait la peine. Samedi dernier, la Fête de la musique créée il y a 34 ans en France débarquait pour la septième fois dans la zone de coloniale de Saint-Domingue. Et pas à moitié!

Plaza España, Parque Duarte, Capilla de los Remedios, Casa de Teatro, Centro Cultural de España… Chacun de ces cinq lieux emblématiques ont proposé au total 23 concerts gratuits avec 120 artistes, permettant au public de profiter d'un large panel musical : classique, rap, rock, pop, jazz, fusion...

Et le public ne s'est pas privé. Ils étaient plus de 8000 en tout, Dominicains et étrangers, à chanter, danser et s'émouvoir ensemble. Pour l'Alliance Française qui avait intitulé cette édition « Vivir juntos la musica » (vivre ensemble la musique »), ce fut donc mission accomplie.

Notamment en fin de soirée, avec le concert de clôture de l'artiste martiniquais E. Sy Kennenga et ses musiciens. Ses sons Reggae-Dancehall, son flow caribéen, ses textes profonds et ses chansons emblématiques comme « We are », considéré comme un hymne du peuple caribéen ont fait vibrer la foule rassemblée sur la prestigieuse plaza de España.  Magique.

Retour en images :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rap et rock sur la scène du Parque Duarte.

La Capilla de los remedios pleine pour les concerts classiques

 

Ambiance pop et jazz à Casa de Teatro

Explosion finale avec E.Sy Kennenga, plaza de Espana.

 

FB (www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine), vendredi 26 juin 2015

Photos : One Shot Film


Inscrivez-vous à la newsletter :ici

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet