Lundi 24 septembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CONSEILLERS CONSULAIRES - Vos représentants de proximité en République dominicaine

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 30/05/2015 à 22:00 | Mis à jour le 19/05/2015 à 08:45

 

Le saviez-vous ? Depuis 2014, les Français établis hors de France peuvent élire de nouveaux représentants de proximité : les conseillers consulaires. Ils sont au total 443 dans le monde. Un maillon de plus dans la représentation des Français de l'étranger.


Leur rôle ?
Elus pour six ans, ces conseillers font le lien entre les expatriés et les ambassades, les consulats. Ils peuvent être sollicités pour toute question relative à la vie à l'étranger : enseignement, aides sociales, emploi?

Ils participent également à l'élection des sénateurs des Français de l'étranger.

En République dominicaine, trois conseillers vous représentent actuellement:

Nicole GABRIEL veuve DOMINO
Tel : 001.809.535.3221
email : n.domino@hiroca.com

Patrick MALLEGOL
Tel : 001.829.755.7000
email : pmallegol@caribbeancinemasrd.com

Richard BEAUVAIS
Tel : 001.809.801.45.89
email : richardbeauvais2002@yahoo.com


Ces représentants se réunissent en conseils consulaires au moins deux fois par an sous la présidence de l'ambassadeur. En République dominicaine, le dernier qui a eu lieu en novembre 2014 sur la thématique de la protection et l'action sociale.

Les autres élus des Français de l'étranger

  • 12 sénateurs
  • 90 conseillers à l'assemblée des Français de l'étranger
  • 11 députés élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012 pour représenter  les Français établis hors de France à l'Assemblée nationale.

 

Florence Buades (www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine) Lundi 18 mai 2015



 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet