Mardi 25 septembre 2018
République Dominicaine
République Dominicaine
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

Par Lepetitjournal République Dominicaine | Publié le 26/03/2015 à 20:00 | Mis à jour le 07/04/2015 à 02:56

La Saint-Valentin, c'était le mois dernier. Mais l'amour, c'est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu'il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d'expatriés Internations dévoile des statistiques sur l'amour et l'expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l'expatriation par amour pour leur conjoint.

Près de 14.000 personnes du monde entier, réparties dans plus de 160 pays ont été interrogées en juin 2014 par le site communautaire Internations, pour ce qui constitue « la plus grand sondage mondial d'expatriés ». Les résultats permettent de mieux cerner la vie de ces expatriés. Au menu : travail, qualité de vie, loisirs, vie de famille, finances mais aussi amour.

 L'expatrié romantique

 Le rapport établi par le site Internations nous en apprend plus sur les grandes tendances de l'amour en expatriation. On apprend ainsi que 11% des personnes interrogées ont choisi de vivre à l'étranger pour suivre ou rejoindre leur conjoint, ce qui en fait la 3ème motivation de départ, derrière les raisons professionnelles. Autre fait saillant: près de 2/3 des expatriés sont en couple (64%). Parmi les profils types de l'expatrié retenus dans le rapport, on retrouve « le romantique », celui qui a choisi de partir par amour. Et si les femmes constituent la grande majorité de ces personnes, les hommes représentent tout de même 36% des « romantiques ».

Destinations phares

Au rang des pays phares pour l'amour en expatriation, on retrouve la Grèce, le Chili, l'Argentine ou encore le Mexique. Ces pays ont en effet les plus forts pourcentages d'expatriés dont le conjoint est originaire ou a été rencontré dans ces pays. Ces destinations enregistrent également un taux important d'expatriés se disant heureux dans leurs relations, note le rapport. Par ailleurs, plus de la moitié des sondés en couple disent avoir rencontré leur âme soeur en Grèce, au Chiili, ou Mexique ou encore aux Philippines, où 66% des expatriés en couple vivent avec un local tandis que la moyenne générale s'établit à 31%. Preuve que l'amour est une motivation suffisante d'expatriation, 71% des sondés disent avoir rencontré leur conjoint avant de s'installer dans leur pays de résidence actuel. A noter également que 15% des sondés vivent une relation à distance, une tendance particulièrement saillante chez les étudiants et les expatriés ayant déménagé pour leur carrière... Lire la suite sur notre édition internationale

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en République Dominicaine

Buenos Aires Appercu
SOCIÉTÉ

L’épineuse problématique de l’IVG en Amérique latine

En Amérique latine, la légalisation de l'avortement demeure une position marginale. L’avortement clandestin, souvent le seul choix, est responsable d’au moins 10% des décès maternels.

Sur le même sujet