Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lancement à Rabat du Plan d’investissement extérieur européen

Par Olivier Delagarde | Publié le 20/06/2018 à 12:05 | Mis à jour le 20/06/2018 à 12:21
Photo : Crédit DR
Rabat, plan investissement

Rabat a abrité cette semaine le séminaire de lancement officiel du Plan d’investissement extérieur de l’Union européenne. Ce nouvel instrument, créé en septembre 2017, vise à soutenir les investisseurs privés et les entrepreneurs pour lancer des projets de développement dans le but de stimuler les investissements et améliorer le climat des affaires. Financé grâce à des contributions de la Commission européenne et du Fonds européen pour le développement durable, ce plan permettra d’appuyer les initiatives de développement dans les pays d’Afrique et du voisinage de l’Union.

 

C’est cette semaine que se tient à Rabat le séminaire de lancement officiel du Plan d’investissement extérieur (PIE). Cette rencontre connaît la participation de hauts responsables marocains et européens, notamment le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaïd, ainsi que le directeur du voisinage sud de la Direction générale de la politique européenne Michael Kohler.

 

Lors de cet événement, il sera question de présenter le PIE, ses objectifs et les critères à prendre en compte pour en bénéficier. Lancé en septembre 2017 par la Commission européenne, cet ambitieux programme d’investissement extérieur vise à stimuler les investissements dans les pays d’Afrique, et ceux relevant du voisinage de l’Union européenne. Basé sur une approche novatrice visant à soutenir l’aide au développement classique et compléter les instruments de coopération au développement, ce nouveau programme prévoit de soutenir les investisseurs et entrepreneurs pour accéder à de nouveaux produits de financement ainsi que d’appuyer les propositions commerciales intéressantes qui répondent aux besoins de développement durable. Le plan apporte dans ces cas non seulement un financement, mais aussi une assistance technique afin d’améliorer le climat d’investissement et l’environnement des entreprises.

 

Pour remplir ces missions, le plan aura ainsi recours à une nouvelle génération d'instruments financiers, tels que des garanties, des instruments de partage des risques, ainsi qu’une éventuelle combinaison de subventions et de prêts pour les projets de développement durable. Le nouveau Fonds européen pour le développement durable (FEDD) viendra en outre appuyer financièrement le PIE, en mobilisant des financements supplémentaires provenant notamment du secteur privé. Le but étant d’encourager les investisseurs à s'engager dans les pays d'Afrique et du voisinage de l'UE, vers lesquels ils n'ont pas l'habitude de se tourner.

 

Notons que les investissements viseront principalement à soutenir les PME, la micro finance ainsi que les projets à forts potentiels de création d’emploi. Les financements tendront également à améliorer les infrastructures sociales et économiques, ainsi que les services de proximité. Le plan d’investissement extérieur pourra en outre apporter une assistance technique, grâce à l’intervention de l’Union européenne, aux pouvoirs locaux ainsi qu’aux micro, petites et moyennes entreprises, ainsi qu’aux coopératives, afin qu’elles puissent définir des projets durables et de meilleure qualité.

 

 

olivier delagarde lepetitjournal.com casablanca rabat

Olivier Delagarde

Journaliste - Rédacteur en chef des sites lepetitjournal.com Casablanca et Rabat
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rabat

DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.