ABORIGENE - Des associations de soutien à la communauté aborigène en enquête

Par Lepetitjournal Perth | Publié le 06/06/2016 à 06:29 | Mis à jour le 06/01/2018 à 22:43

 

 

Aujourd'hui, une enquête du gouvernement fédéral, The Four Corners Investigation,  portant sur 44 associations de soutien à la communauté aborigène s'est ouverte. 12 d'entres elles se trouvent dans le Western Australia.

Les chefs d'accusation sont nombreux: fraude, corruption, népotisme, conflits d'intérêts, manque de gouvernance, absence de comptabilité claire ?

Toutes ces associations ont reçus plusieurs millions de dollars de subvention de la part du gouvernement fédéral : en Mai 2014, 996 associations ont reçu $1 milliard de la part du gouvernement australien . Mais ces deniers ne semblent pas avoir été dépensés à bon escient. 

Ces associations se chargent de diverses tâches: des plus mineures comme l'entretien des routes et l'épuration des eaux dans les quartiers aborigènes alors que d'autres s'occupent de tâches plus importantes comme la création d'hébergements, les services de santé, l'éducation ou encore des services juridiques. 

L'ancien manager d'une association s'occupant de la communauté de Warmun dans le Kimberley aurait détourné plus de $3 millions. Cet argent avait été alloué par le West Australian Department of Housing pour construire 56 maisons suite aux inondations de 2011 qui avaient dévasté la communauté. Il risque 7 ans de prison et plus de $487 000 d'amende en plus du remboursement des fonds détournés. 

Un autre aurait détourné $320 000 à son compte de l'association Garnduwa Amboomy Wirnan qu'il dirigeait depuis 19 ans dans le Broome, s'occupant d'activités sportives et soutenant les jeunes athlètes prodigues. 38 charges pèsent déjà contre lui notamment pour la collecte de chèque à son compte ainsi que la rédaction de faux rapports. Les magistrats de Perth le puniront le mois prochain d'une amende de $240 000 et le gouvernement fédéral l'a déjà condamné à verser $324 000 à l'association en guise de réparations.

D'après le Président de l'Indigenous Advisory Council, Warren Mundine, ces infractions reflètent un problème profond de gouvernance c'est à dire un manque de volonté de gouverner (ici une association) de façon juste et droite dans l'intérêt de tout le monde. 

Néanmoins, Warren Mundine précise qu'il n'est nullement surpris par cette enquêtee :  « on voit des communautés dans l'extrême pauvreté alors qu'organisations et fonds d'aide reçoivent des millions chaque année ». 

Il suggère même d'abandonner l'Office of the Registrar of Indigenous Corporations (ORIC). Celui-ci permet de recenser toutes les associations visant à l'amélioration les conditions de vie des aborigènes. Il s'agit d'un organe indépendant pouvant lui même mener des enquêtes et opérer à des sanctions sans passer par la justice.

Il souhaiterait le remplacer par la création d'une commission spéciale au sein de l'Australian Securities and Investment Commission, qui se chargerait du contrôle des ces associations. Ce à quoi certains opposent que l'indépendance de l'organe actuel lui permet de confier les associations dans les mains d'un administrateur spécial choisi par le Conseil de l'ORIC et d'opérer plus facilement à des enquêtes car il ne doit pas passer par les tribunaux. 

D'autres sont à la nuance en précisant que les milieux associatifs ne sont ni pires ni mieux que le milieu des affaires ou des entreprises, qu'il ne faut donc pas dramatiser la situation. 

Ce à quoi le gouvernement a répondu qu'en ce qui concerne les associations, tout abus a des répercutions négatives directes sur les communautés concernées, d'où l'urgence de réforme et de sanctions. 

Malgré tout, M. Mundine rappelle que ces associations corrompues ne représentent qu'une infime partie de la totalité des associations de ce type et que beaucoup d'entre elles effectuent un travail remarquable et honnête.

L'ensemble des sanctions devront être prononcées d'ici la fin de la semaine.

MC Potet, lepetitjournal.com/Sydney, Lundi 6 Juin 2016

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale