Jeudi 17 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les hutongs passent à l’électricité

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 20/11/2008 à 10:34 | Mis à jour le 21/11/2008 à 03:53
Quand on demande à Monsieur Yu ce qu'il pense de son ancien poële à charbon, celui-ci répond sans regret qu'il préfère son nouveau chauffage électrique installé par la municipalité

briques de charbon à Pékin (photo LPJ)

Monsieur Yu, comme tous les habitants du quartier de la tour du tambour, s'est vu livrer des radiateurs électriques flambants neufs. Cette initiative de la municipalité s'inscrit dans un plan plus large visant à supprimer l'utilisation du charbon à l'intérieur du troisième périphérique de Pékin.
Jusqu'à ces dernières semaines, la plupart des habitants des hutongs utilisaient des chauffages au charbon qui, en plus d'être incommodes et polluants, pouvaient s'avérer mortels en cas d'inattention. Chaque année en effet de nombreux habitants succombent à des intoxications au monoxyde de carbone directement liées aux émanations des chauffages au charbon.
Les avantages du passage au chauffage électrique sont évidents : plus sûrs, plus pratiques, plus propres. Néanmoins l'électricité nécessaire à produire le chauffage coûte plus cher que son équivalent en charbon. De plus, le coût de la nouvelle installation reste souvent inabordable pour les Pékinois modestes. Les autorités municipales se sont donc engagées à fournir des radiateurs à prix réduits ou même gratuitement selon les revenus des habitants.

Vers une amélioration de la qualité de l'air
Le nombre d'utilisateur de chauffage au charbon est en chute constante. À mesure que le plan d'équipement prend de l'ampleur, la qualité de l'air de Pékin s'améliore sensiblement. Les hutongs de Gulou et de Nanlouguxiang sont tous déjà passés au chauffage électrique tandis que les maisonnettes du quartier de Xuanwu, plus excentrées et moins touristiques, sont encore en attente de modernisation. Les nouveaux chauffages semblent donner entière satisfaction aux principaux intéressés puisque d'après monsieur Yu, il fait meilleur chez lui cet hiver que les années précédentes.

Antoine Lopez (www.lepetitjournal.com/pekin.html)

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

POLITIQUE

Grand débat national : comment participer depuis l’étranger ?

Les ressortissants français établis à l’étranger sont appelés à s’impliquer dans le grand débat national, via une plateforme numérique et des consultations organisées localement...

Que faire à Pékin ?

Shanghai Appercu
VIE PRATIQUE

Où skier en Chine ?

Si en Europe, hiver rime avec ski, les étrangers vivant en Chine sont assez dubitatifs quant aux domaines skiables locaux. Vraies montagnes, pistes de ski bien enneigées ou avec neige artificielle,

Sur le même sujet